« LE CŒUR EN BRAILLE » en avant-première en audiodescription et en présence de Michel BOUJENAH

Souvenez-vous pendant l’été 2015, pour les besoins du tournage du 3e film de Michel Boujenah, l’équipe de production s’était posée sur le site des Amis des Aveugles à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont. L’humoriste et réalisateur vient nous présenter son dernier film en avant-première le 23 novembre à 16h à Mons : Le cœur en braille, un film à voir avec le cœur.

L’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, en collaboration avec le cinéma Le Plaza Art de Mons, a le plaisir de vous inviter à l’avant première en audiodescription et en présence de Michel Boujenah.

LE CŒUR EN BRAILLE

Comédie dramatique française réalisée par Michel Boujenah

Avec Charles Berling, Pascal Elbé…

le coeur en braille afficheRésumé: Marie est une adolescente passionnée de violoncelle et très douée à l’école. Victor est un garçon sympathique, dynamique, mais qui connaît quelques difficultés scolaires. Ignorant que Marie est entrain de perdre la vue, Victor tombe amoureux d’elle. Et petit à petit, à sa grande surprise, Marie se met à l’aider… Lorsque Marie lui révèle son secret, un pacte est conclu entre les deux adolescents : Victor l’aide à cacher son état afin qu’elle puisse passer le concours d’entrée au conservatoire. Une amitié indéfectible va naître de ce duo improbable, prêt à tout pour faire front face au reste du monde.

23 novembre 2016 à 16h00 au cinéma PLAZA-ART – rue de Nimy, 12 à 7000 MONS

Renseignements et réservation :

  • 065 40 31 00 – s.culture@amisdesaveugles.org.
  • Possibilité de prise en charge pour les personnes aveugles et malvoyantes à partir de la gare de Mons à 15h30.

Fin du tournage de Coeur en braille de Michel Boujenah

Comme nous vous le racontions dans l’article précédent, Michel Boujenah était en tournage à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont pour son prochain film, « Cœur en braille ».

Petite anecdote de tournage : la jeune actrice, Alice Vaillot, qui interprète le rôle de Marie joue elle-même du violon dans le film. Musicienne de talent, elle a eu l’occasion entre les prises d’offrir plusieurs morceaux de violon et de piano aux résidents. Charles Berling qui interprète le rôle du père de Marie s’est aussi prêté au jeu en s’adonnant à quelques improvisations.

10655405_971794689528454_4170690550186992264_o

Jules, jeune figurant non-voyant et suivi par le centre de réadaptation de l’association a aussi été initié au piano par Alix.11950355_971794709528452_2094125923619837388_o11953328_971794729528450_6212352304107888514_o

Sur le t-shirt de Jules est écrit « Je ne vois rien mais je m’en fous », signe que ce film ne sera assurément pas un film triste !

Avant de partir, Michel Boujenah s’est prêté à une séance de dédicaces et de photos ouverte aux membres du personnel et aux résidents qui le souhaitaient.Aujourd’hui, la vie à la résidence reprend son cours. La direction remercie les résidents et leur famille pour leur patience ainsi que le personnel pour son dévouement à maintenir le confort des résidents au centre des préoccupations pendant ces trois journées de tournage.

11934525_971794412861815_8045568516358045519_o11953328_971794509528472_6305352366979979987_o

11148856_971794842861772_3711591918606527677_oSignature de notre livre d’or (juste après la Reine Mathilde)

Il a écrit : « A tous vraiment merci de votre accueil, de votre tendresse, de votre gentillesse. Je reviendrai avec le film. Bisous – Michel Boujenah – PS. Merci à Laurent (le directeur de la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont)

En images – Reportage de Télémb sur la première journée de tournage :

http://www.telemb.be/embded_telemb.php?id=16564

Michel Boujenah en tournage à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont

Cette semaine et une partie de la semaine prochaine les abords du site des Amis des Aveugles sont le théâtre d’une effervescence peu banale…

SILENCE ! ça tourne ...

Grues avec lumières, camions techniques, caméras de toutes tailles, des mètres de câble … un tournage a lieu à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont. La Résidence est une maison de repos pour personnes âgées présentant une déficience visuelle. Elle possède un lien très fort avec les Amis des Aveugles tout en ayant sa propre existence juridique. Ce lieu de vie moderne adapté à la déficience visuelle se prête donc à merveille pour accueillir le prochain film de Michel Boujenah : « Cœur en braille ».

Photo Boujenah

Michel Boujenah au micro de télémb

L’histoire, inspirée du roman de Pascal Ruter, raconte l’entraide de deux adolescents, Marie, violoniste qui progressivement devient aveugle et tente de le cacher et de Victor, le cancre de la classe.

Quelques locaux de la Résidence ont été réaménagés par une fourmilière de décorateurs et de techniciens pour simuler un institut pour jeunes déficients visuels où Marie doit se rendre pour ses problèmes oculaires.

entrée résidence

L’entrée de la Résidence relookée en Institut pour déficients visuels

caméras

Une toute petite partie du matériel prèt pour tourner en extérieur

Avec ce film, Michel Boujenah entend montrer comment le handicap peut être dépassé. « Il s’agit d’une histoire qui montre le courage et la volonté de ces deux enfants. La jeune Marie perd la vue mais elle voit par la musique, le drame serait qu’elle ne puisse plus en jouer. »  On retrouvera à l’affiche, entre autres les acteurs Charles Berling et Pascal Elbé, ainsi que parmi les figurants, un jeune garçon aveugle suivi par les services d’aide des Amis des Aveugles.

Tout a été mis en œuvre pour que le confort des résidents, de leur famille et du personnel de la Résidence soit assuré pendant la durée de présence de l’équipe. De son côté, l’équipe de production s’est pliée de bonne grâce aux impératifs d’une maison de repos. Tant la direction de la résidence que l’équipe de tournage ont montré beaucoup d’enthousiasme à l’issue de la première journée de tournage qui s’est terminée vers 23 h 00 par des scènes extérieures.

Casting du film

Une partie des acteurs et des figurants du film « Coeur en braille »