Le livre Binettes Bizarres pour les enfants aveugles et malvoyants

L’ASBL Les Amis des Aveugles et Malvoyants est partenaire officiel du projet « Binettes Bizarres », un livre qui s’adresse aux enfants aveugles ou malvoyants. Cet ouvrage est dit « inclusif » car il est accessible à toute personne en ce y compris les enfants non et malvoyants ou encore dyslexiques. Ce livre de poèmes en images met en scène des animaux originaux.

 

Un livre accessible aux enfants déficients visuels

Publié par l’ASBL Bindenzorg Licht en Liefde, ce livre résulte de la collaboration entre l’auteur Jan DEWITTE et l’illustratrice Freya VLERICK. Grâce aux grandes images, aux couleurs contrastées, aux caractères nets et son contenu entièrement gaufré, l’ouvrage est accessible aux enfants atteints d’une déficience visuelle. « Binettes Bizarres » est à lire en tendant l’oreille, à toucher des yeux et à regarder du doigt.

Expérience multi-sensorielle

« Binettes Bizarres » est une véritable expérience multi-sensorielle pour les enfants atteints de cécité, de malvoyance ou encore de dyslexie: il fait appel aussi bien aux sens de l’ouïe, du toucher ou de la vue. Cet ouvrage contribue à l’accroissement des compétences cognitives, linguistiques et sociales de l’enfant.

Audiodescription

Au travers d’un CD-Rom qui accompagne le livre, le lecteur peut avoir accès à l’audiodescription des illustrations et des informations concernant les personnages. Le cri des animaux représentés dans le livre est également audible sur le CD-Rom.

Informations complémentaires

Pour le commander ou en savoir plus, contactez docu@lichtenliefde.be ; dewitte.jan@lichtenliefde.be ou rendez-vous sur le site internet de Blindenzorg Licht en Liefde.

Découverte du livre « Les Châteaux de Ghlin »

Passionnés de lecture et de littérature  ?

Dans la collection Des joyaux à découvrir, l’ASBL Mon’s livre publie un livre consacré aux anciens châteaux de Ghlin, écrit par Monsieur Michel Wautelet et Madame Marie-France Debacker. Découvrez-le le 25 avril à 14h30 aux Amis des Aveugles en présence des deux auteurs.

Rendez-vous littéraire organisé pour personnes aveugles ou malvoyantes.

Les Châteaux de Ghlin, Mon’s livre, de Michel Wautelet et Marie-france Debacker

En 2016, ce sont les surprenants châteaux de Ghlin, disparus ou encore debout, qui seront mis en avant avec la collaboration de Michel Wautelet et Marie-France Debacker, ainsi que de l’auteur de bandes dessinées Willy Lambil, du photographe montois Stefano Petrella et d’une aquarelliste de Ghlin, Josiane Lévêque.

Commune très prospère au 19e et dans la première moitié du 20e siècle, Ghlin était alors un lieu de villégiature privilégié des Montois. Nombreux furent alors les aristocrates et riches bourgeois qui y acquirent des domaines et y firent édifier de belles demeures souvent qualifiées de « châteaux », signes ostentatoires de leur statut social. On dénombre plus de 15 châteaux à Ghlin : Milfort, Moncoureur, Blancs Marais, Barrière, Gigault, Château Rouge, Aulnois, Joncquoy, Anchin, Festinoy, Lambilliotte, Courroies, Daumeries,..

Ne ratez pas cette occasion. Des exemplaires du livre seront proposés à la vente (tarif préférentiel).

Informations pratiques

Mardi 25 avril 2017 à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont, rue de la Barrière, 39 à 7011 Mons.

Rencontre ouverte à tout public – Entrée gratuite – verre de l’amitié offert.

Inscriptions : s.culture@amisdesaveugles.org – 065/40.31.00

EIDO, une nouvelle police adaptée aux malvoyants

Des chercheurs viennent de développer une nouvelle police de caractères adaptée aux personnes atteintes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Interview exclusive de Jean-Baptiste Bernard, chercheur au laboratoire de Psychologie Cognitive de l’Université d’Aix-Marseille.

Les patients atteints de DMLA, plus d’1 million en France, 30.000 en Belgique, se plaignent majoritairement de ne pas reconnaître correctement les mots qui composent un texte. Afin d’améliorer leur capacité de lecture, des chercheurs du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS et Aix-Marseille Université) ont développé une nouvelle police de caractères baptisée EIDO.

Exemple

Pourriez-vous nous expliquer brièvement le principe de cette police de caractères ?

La police EIDO se distingue des autres polices de caractères couramment utilisées grâce à des caractères aux formes optimisées qui ne se confondent pas entre eux. En effet, les faibles vitesses de lecture des personnes malvoyantes s’expliquent en partie par la forte proportion de confusions entre lettres physiquement similaires (par exemple, un b avec un d, un p avec un q, un h avec un l ou un e avec un c). La police EIDO a été définie de sorte à maximiser les différences physiques entre ces caractères fréquemment confondus en créant des différences d’orientation ou des formes plus marquées. La police EIDO est ainsi constituée de 26 lettres aux formes contrastées mais familières pour limiter le temps d’apprentissage des patients.

Est-elle unique ou existe-t-il d’autres polices de caractères adaptées au handicap visuel ?

Peu de polices de caractères qui sont destinées aux malvoyants existent, et aucune n’améliore à ma con-naissance les performances de reconnaissance de lettres, de mots ou de lecture chez les patients « basse vision ». Notre police de caractères est donc la première à montrer l’efficacité d’une police adaptée en termes de performance, du moins en ce qui concerne la reconnaissance visuelle de lettres et de mots.

Comment l’avez-vous mise au point ? Quelles sont ses avantages ?

Notre équipe du laboratoire de Psychologie Cognitive à Marseille a réfléchi à des formes visuelles simples qui peuvent se distinguer malgré la présence d’un handicap visuel. Il a fallu ensuite étudier les caractères qui étaient fréquemment confondus entre eux pour créer des différences physiques permettant d’éviter ces confusions. Éviter ces confusions permet ainsi aux sujets malvoyants de reconnaitre les caractères plus facilement, et donc les mots qui sont constitués de ces caractères.

Est-elle destinée juste à une utilisation numérique ? Envisagez-vous l’impression de livres ?

La force du numérique est de pouvoir instantanément modifier l’apparence physique d’un texte, et donc de passer facilement d’une police de caractère à une autre, comme l’on peut passer d’une taille de caractère à une autre. Utiliser la police de caractères EIDO pour l’impression de livres destinés à des personnes mal-voyantes est une possibilité envisageable dans le futur. Toutefois, nous avons besoin d’études complémentaires pour montrer qu’EIDO est efficace pour améliorer les performances de lecture des patients, avec notamment un test des effets d’un apprentissage poussé avec cette police de caractères.

Quelle a été la réaction des professionnels de la basse vision ?

La réaction des professionnels de la basse vision a été très enthousiaste, tout comme celle d’un grand nombre de patients qui ont pu l’utiliser. La possibilité de télécharger la police gratuitement a permis un retour d’une population importante de patients désirant améliorer leur performance de lecture. Un test à grande échelle est prévu prochainement pour tester l’efficacité de la police après un apprentissage plus important que lors de notre première étude, les utilisateurs dénotant un temps d’adaptation nécessaire avec EIDO.

Rencontrez Juliette Nothomb et découvrez son dernier livre « Pénurie dans la galaxie » Juliette Nothomb

Passionnés de lecture et de littérature  ? Rencontrez ce mardi 20 décembre à 14h30, JULIETTE NOTHOMB, chroniqueuse littéraire et culinaire et soeur aînée de la célèbre romancière Amélie NOTHOMB. Profitez de cette agréable occasion pour échanger vos impressions autour des extraits lus à haute voix de son dernier livre : « Pénurie dans la galaxie ». Rendez-vous littéraire organisé sur le site des Amis des Aveugles pour les personnes aveugles ou malvoyantes.

Juliette Nothomb et son roman « Pénurie dans la galaxie »

juliette-nothombChroniqueuse littéraire et culinaire, auteure de trois livres de cuisine, de deux romans jeunesse et un roman culinaire, Juliette NOTHOMB, présentera son dernier roman intitulé « Pénurie dans la galaxie » aux éditions Acrodacrolivres.

Rien ne va plus ans la Voie Lactée ! En l’an 4011, les Lactésiens subissent un réchauffement climatique brusque et catastrophique. Les mers de lait qui constituaient jusqu’alors la base de leur alimentation se sont transformées en beurre. Ecœurés et souffrant d’indigestion, les Lactésiens appellent au secours les plus grands spécialistes du problème : les Terriens…

Informations pratiques

Mardi 20 décembre 2016 à 14h30 aux Amis des Aveugles et Malvoyants asbl, rue de la Barrière, 37 à 7011 Mons.

Rencontre ouverte à tout public – Entrée gratuite – verre de l’amitié offert.

Inscriptions : s.culture@amisdesaveugles.org – 065/40.31.00

Rencontre avec Elsa FERINI, auteure de romans policiers

Passionné(e) de lecture et de littérature policière ? Voici une occasion agréable pour échanger vos impressions autour d’un texte lu à haute voix. Rendez-vous littéraire organisé pour personnes aveugles ou malvoyantes ce mardi 19 avril à 14h30 avec Elsa FERINI, auteure boussutoise, qui fera découvrir son 5e roman policier : « Après la nuit ».

Un héros aveugle, une leçon de vie…

Couverture Elsa Ferini - après la nuitAlexandre vient de finir l’école de police quand survient l’accident. Maintenant qu’il est aveugle, sa vie n’a plus de sens. Il pense y mettre un terme… quand il trouvera le courage. Un soir, il rencontre cette fille… Lucy. Alex a juste le temps d’envisager le bonheur avant qu’elle ne disparaisse. Fragilisé, il s’apprête à mettre fin à ses jours. Un petit vagabond l’en empêche. Le gamin d’une douzaine d’années vient lui demander son aide pour retrouver Lucy.

D’abord incrédule, Alex se cache derrière son handicap pour ne pas se lancer dans l’aventure. Sur fond d’enquête policière, d’action et de suspens, l’orphelin va réapprendre à vivre à Alex…

Elsa Ferini

Née à Bruxelles en 1970, Elsa Ferini passe son enfance dans le Borinage, région de terrils à la frontière française, où se déroule une partie de l’action de ses romans. Passionnée de romans policiers, elle commence à écrire son premier roman Rancune à 34 ans. Informaticienne, elle partage désormais son temps libre entre ses filles et l’écriture. Avec Après la nuit, elle signe son cinquième roman.

Informations pratiques

Mardi 19 avril 2016 à 14h30 aux Amis des Aveugles et Malvoyants asbl, rue de la Barrière, 37 à 7011 Mons.
Rencontre ouverte à tout public – Entrée gratuite
Inscriptions : s.culture@amisdesaveugles.org – 065/40.31.00

Club de lecture de Charleroi – 14 avril 2016

Né d’une collaboration entre le Centre d’Action Laïque carolo et Les Amis des Aveugles et Malvoyants, le club de lecture de Charleroi à l’attention des personnes déficientes visuelles réunit depuis le 03 mai 2012 un public mixte – composé de personnes non ou malvoyantes, de personnes voyantes, ainsi que toute personne passionnée de lecture et de littérature.

Image1

Se tenant le premier jeudi de chaque mois, ces rencontres culturelles sont à l’initiative de Michel Rosart, déficient visuel. Elles sont un vrai moment de convivialité et de découverte, et une occasion agréable pour échanger ses impressions autour d’un texte lu à haute voix par l’animateur de l’atelier.

La prochaine séance aura lieu le Jeudi 14 avril 2016 à 15 heures à la Maison de la Laïcité (31, rue de France—6000 Charleroi).

Cette séance de lecture sera consacrée à l’ouvrage de Jeanne BENAMEUR

« Otages intimes » – 12 ème partie

Suite à la présentation de ce très beau roman, permettez-nous de vous proposer la suite de cette histoire. Comment Etienne, photographe de guerre, va-t-il réussir à revenir à la vie « normale » après avoir été pris en otage pendant de longs mois? Comment va-t-il s’apaiser? C’est grâce à l’amour très fort de sa maman, au contact avec la nature, à la beauté de la musique et grâce à l’amitié qu’Etienne pourra retrouver les chemins de la liberté vraie.

Cette séance, animée  par Anne Sevens-Lahouste, est rendue possible grâce à la collaboration de la Direction générale des Affaires culturelles  de la Province du Hainaut.

> Réservation souhaitée

Infos et renseignements—Centre d’Action Laïque de Charleroi

31, rue de France, 6000 Charleroi – 071/53.91.72 – info@cal-charleroi.be-cal-charleroi.be

ou Michel Rosart – 0475/49.83.66 – Michel.rosart@rosart.be

Participation à une recherche : impact de la lecture du Braille sur l’organisation du cerveau

Dans le cadre d’une recherche à l’Université Libre de Bruxelles menée par Adélaïde de Heering, post-doctorante dans le groupe de recherche « Unité de Recherche en Neurosciences Cognitives » (UNESCOG) sous la supervision du Professeur Régine Kolinsky, nous cherchons à recruter des personnes aveugles de naissance et des personnes voyantes avec différents niveaux de lecture du Braille. Nous nous intéressons, en effet, à l’impact de la lecture du Braille sur l’organisation du cerveau dans le but d’étudier plus précisément la nature des processus cognitifs impliqués quand un participant lit des patterns Braille tels que des lettres, des mots, des chiffres, etc.

Cette expérience aura lieu dans l’environnement du participant ou dans les locaux de l’ULB. De manière tout fait générale, il lui sera demandé de répondre à un questionnaire et de lire des patterns Braille pendant que ses réponses seront enregistrées. La participation à cette étude est compensée à raison de 10€ par heure.

Si une personne acceptait de participer à cette étude, sachez que:

– Cette recherche est mise en œuvre après évaluation d’un comité d’éthique ;

– Toute participation est volontaire et nécessite la signature d’un consentement. Même après l’avoir signé, le participant peut toujours mettre fin à sa participation, à tout moment;

– Les données recueillies sont confidentielles et l’anonymat est garanti lors de la publication des résultats ;

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question sur le sujet.lecture braille

Dans l’attente d’une réponse positive de votre part, nous vous prions, Madame, Monsieur, d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Célia Chaufoureau (ch.celia2@outlook.fr, 0476/ 29 75 79)

Adélaïde de Heering (addeheer@ulb.ac.be)

Rdv littéraire avec Mathilde Alet – 20 octobre aux Amis des Aveugles

Passionné(e) de lecture et de littérature? Voici une occasion agréable pour échanger vos impressions autour d’un texte lu à haute voix.

Rendez-vous littéraire mardi 20 octobre
à 14h30 avec Mathilde ALET

Découvrez son premier roman :
Mon Lapin (Éd. Luce Wilquin)

Lecture en duo avec la comédienne Elsa Poisot

Mathilde-alet

Lire la suite