Nacer, l’handicapable ou le premier humoriste malvoyant

KANDIDATOR permet à n’importe qui, sans âge ni distinction, de faire ce qu’il veut sur une scène de théâtre pendant six minutes, en public et en direct, dans la liberté d’expression la plus totale.

Nacer se dit « Handicapable ». Il est le premier humoriste malvoyant à jouer un  » stand up trash « . Il n’hésite pas à se moquer de lui-même et de son handicap. Gagnant de Kandidator, le voilà sélectionné au « Grand Concours National – Talents 2016 ».

Interview

Publicités

La blague du jour

Un professeur de psychologie commence son cours :

Aujourd’hui, nous allons étudier les différents stades de la colère.
Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :

– Bonjour Madame, pourrais-je parler à Jacques, s’il vous plaît?
– Vous faites erreur, il n’y a pas de Jacques à ce numéro.
Il se tourne alors vers les étudiants et dit :

Vous venez d’assister à la phase de mise en condition.
Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :

– Je vous ai déjà dit qu’il n’y avait pas de Jacques ici!
Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s’être fait hurler dessus par cette dame devenue hystérique et s’adresse à son auditoire :

– Voilà enfin le niveau ultime de la colère.

Là-dessus, un étudiant lève la main :
– Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur.

Et, pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :
– Bonjour Madame, je suis Jacques. Y a-t-il eu des messages pour moi?

La blague du jour

Le premier jour, elle a emballé ses effets personnels dans des boîtes, des malles et des valises…

Le deuxième jour, les déménageurs sont venus pour les emporter…

Le troisième jour, elle s’est assise pour la dernière fois dans leur salle à manger, et à la lueur des chandeliers, bercée par une douce musique de fond, elle s’est fait un festin de crevettes, de caviar et de champagne.

Lorsqu’elle a terminé son repas, elle est allée dans chacune des pièces de la maison et a déposé, dans le creux des tringles à rideaux, quelques crevettes qu’elle n’avait pas mangées.

Elle a ensuite bien nettoyé la cuisine, et quitté la maison.

Lire la suite

Cédric Defleur ou Magic’ed

Magic’ed est un prestidigitateur aux multiples facettes (clown, mentaliste, magicien, animateur) avec une pe­tite particularité par rapport à ses autres confrères… Cédric Defleur alias Magic’ed est déficient visuel. Il est atteint d’une cataracte et d’une ani­ridie (un manque d’iris) congénitale.Son acuité visuelle est de 1/20 et de 1/10. Il pra­tique la magie comme passion mais il aimerait devenir semi-professionnel.

Pourquoi as-tu été attiré par la magie ?

cédric defleur magicien malvoyantPendant mon enfance et adolescence, j’adorais regar­der à la télé tout ce qui était en rapport avec le monde du cirque mais également « Le plus grand cabaret » sur France 2. J’avais également un professeur dans mon école (IRSA) qui était magicien et qui faisait des petits spectacles lors des classes vertes. Je n’avais jamais eu l’occasion de me mettre à la magie. Faisant partie d’une famille de cinq enfants, les moyens financiers ne me permettaient pas d’acheter le matériel. Il y a neuf ans, j’ai rencontré Benjamin Ghi­slain, magicien namurois qui m’a montré qu’avec presque rien on pouvait créer et faire de la magie. Il m’a proposé d’intégrer son club « Les Magiciens Per­dus », composé de profession­nels, de semi-profession­nels et d’amateurs.

Lire la suite