Sommet mondial « Destination pour tous 2018 » – Recherche de personnes à besoins spécifiques pour une campagne promotionnelle

Les organisations Kéroul, du Québec, Access-i et le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles (CAWaB) de Belgique, organiseront la deuxième édition du Sommet mondial Destinations pour tous à Bruxelles à l’automne 2018. Cet événement a pour but de mettre en œuvre de façon concrète les recommandations de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) en matière de tourisme accessible à tous.A cette occasion, deux partenaires institutionnels du tourisme se mobilisent et préparent différents outils de promotion touristique. Ils sont à la recherche de personnes / familles (avec ou sans enfants) / groupes d’amis pour participer à un shooting photos :

  • personnes en fauteuil roulant,
  • personnes marchant difficilement,
  • personnes aveugles,
  • personnes malvoyantes,
  • personnes sourdes,
  • personnes malentendantes,
  • personnes avec difficulté de compréhension.

Les photos seraient prises tant à l’extérieur qu’à l’intérieur (musées, attractions, lieux touristiques, etc.). Les lieux sont en cours de sélection et seront proposés aux participants avant de confirmer leur participation. Les frais de repas (éventuels) et de transport seront pris en charge.

Bruxelles :

La période retenue est celle de fin septembre.

Si vous êtes intéressés, envoyer un email et une photo récente à info@cawab.be au plus tard le 5 septembre

Wallonie :

La période retenue est celle de fin août / début septembre.

Si vous êtes intéressés, envoyez un email et une photo récente à info@access-i.be au plus tard le 21 août

Pour toute demande de renseignement, votre personne de contact est Emilie GOFFIN : info@access-i.be ou 0473/ 76 64 28.

L’exposition d’Aimé Mpane adaptée par Les Amis des Aveugles au Musée Ianchelevici

L’exposition « J’ai oublié de rêver » d’Aimé Mpane est accessible du 01/04/2017 au 11/06/2017 au Musée Ianchelevici de la Louvière – MiLL. Les Amis des Aveugles et Malvoyants ont adapté la visite de l’exposition en rédigeant les descriptions des œuvres afin que les personnes déficientes visuelles puissent également profiter du travail de l’artiste.

L'affiche de l'expo est sur fond gris : à gauche, la statue en bois d'un homme nu, grand et mince. Il est debout, trois-quarts dos, tête baissée et bras croisés devant un carré jaune comprenant un disque noir. En haut de l'affiche : Aimé Mpane, j'ai oublié de rêver. A droite, les coordonnées du musée et les heures d'ouverture. En bas, les dates : du 1/04 au 11/06. 	  Description de l'affiche de l'exposition :  L'affiche est sur fond gris : à gauche, la statue en bois d'un homme nu, grand et mince. Il est debout, trois-quarts dos, tête baissée et bras croisés devant un carré jaune comprenant un disque noir. En haut de l'affiche : Aimé Mpane, j'ai oublié de rêver. A droite, les coordonnées du musée et les heures d'ouverture. En bas, les dates : du 1/04 au 11/06.

Description de l’affiche de l’exposition :

L’affiche est sur fond gris : à gauche, la statue en bois d’un homme nu, grand et mince. Il est debout, trois-quarts dos, tête baissée et bras croisés devant un carré jaune comprenant un disque noir. En haut de l’affiche : Aimé Mpane, j’ai oublié de rêver. A droite, les coordonnées du musée et les heures d’ouverture. En bas, les dates : du 1/04 au 11/06.

Aimé Mpane, un artiste inspiré par le continent africain

Le thème principal de l’exposition est le mal-être du continent noir. Au cours de la visite, les visiteurs seront amenés à s’interroger sur les dérives de notre société et à réfléchir à l’avenir qu’ils souhaitent laisser à leurs enfants. Ainsi, les rites et la tradition africaine seront évoqués, car il s’agit d’une importante source d’inspiration pour l’artiste qui en offre une vision revisitée sous le prisme de l’art contemporain. Les sujets traités dans cette exposition sont chers à Aimé Mpane et leur évocation permet de comprendre et ressentir sa démarche artistique.

Une exposition adaptée aux personnes aveugles et malvoyantes

Pour préparer une visite adaptée, plusieurs étapes sont nécessaires. Premièrement, l’équipe du Musée Ianchelevici et l’artiste déterminent les thématiques évoquées durant la visite. Ensuite, il y a un travail de sélection des œuvres poursuivi par la conception, la scénographie de l’exposition, etc. La dernière étape est confiée à l’équipe des Amis des Aveugles qui a pour rôle d’adapter l’exposition pour la rendre accessible à un public plus large.

Une guide déficiente visuelle formée par Les Amis des Aveugles

Pour que cette exposition soit accessible au public déficient visuel, Les Amis des Aveugles ont rédigé les descriptions des œuvres pour que la guide, Kimberley Parée, puisse « donner les œuvres à voir » au public. Kimberley, non-voyante, a été formée par une ergothérapeute de l’association afin qu’elle puisse diriger les visiteurs d’une salle à l’autre.

Kimberley Parée, guide non-voyante, formée par une érgothérapeute des Amis des Aveugles

Kimberley Parée, guide non-voyante, formée par une érgothérapeute des Amis des Aveugles

« Lors de la préparation d’une exposition, l’imprévu peut toujours survenir et nous obliger à faire des changements de scénographie ou d’adaptations sans que le public ne puisse deviner le stress de dernière minute. C’est cela qui rend parfois les préparatifs aussi agités que lors du lancement d’un spectacle ou autre grand événement… » précise Kimberley Parée qui guide l’exposition.

Grâce à cette mise en œuvre, le public déficient visuel peut découvrir l’exposition lors des visites adaptées organisées avec Les Amis des Aveugles et Malvoyants les mercredis 10 mai et 7 juin ou les dimanches 7 mai et 4 juin par le musée Ianchelevici.

Sensibilisation à l’audiodescription au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Audioscenic, EOP ! a. s. b. l. (The Extraordinary Film Festival – TEFF), Fondation I See, l’Œuvre Fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, l’Œuvre Nationale des Aveugles (ONA), l’Œuvre Royale pour Aveugles et Malvoyants La Lumière, Les Professionnels de l’Audiodescription Francophone (PAF) ont mutualisé leur expertise et leurs efforts, et se sont rassemblés au sein d’une plateforme « Accessibilité à l’audiovisuel ». Mercredi 29 mars, celle-ci a sensibilisé le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’audiodescription qui permet de rendre la vie culturelle et récréative, les loisirs et les sports accessibles aux personnes déficientes visuelles comme le prévoit la Convention de l’ONU adoptée en 2006.

Mémorandum.pdf

Mémorandum.doc

Vous aussi, vous voulez faire la même expérience que les députés ? Alors, fermez les yeux et plongez-vous dans l’univers des sons…

Discours d’introduction.doc

Quai d’Orsay – en audiodescription sur la RTBF – 17/03 – 20h50

Suffisamment rare que pour être souligné, la RTBF diffuse ce vendredi 17 mars un film en audiodescription. Au programme de la soirée : « Quai d’Orsay ». Thierry Lhermitte en ministre des affaires étrangères, Julie Gayet en conseillère Afrique ; un casting de premier choix pour cette adaptation de la bande dessinée à succès éponyme. Vendredi 17 mars à 20h50 sur la Une – en audiodescription.  Pour connaitre la procédure d’activation de l’audiodescription sur le décodeur VOO, cliquez ici, pour le décodeur Proximus, cliquez ici.  

Affiche-quai-d-orsay

A l’origine du film, une bande dessinée de Christophe Blain et Abel Lanzac. Le réalisateur Bertrand Tavernier ne connaissait pas Quai d’Orsay qu’il a découvert grâce au cadeau d’un ami. « Je l’ai lu dans la nuit, d’une traite. Dès le lendemain, j’ai demandé à mon producteur et associé, Frédéric Bourboulon, d’en acheter les droits d’adaptation. » explique Bertrand Tavernier à nos confrères d’Allô Ciné.

Résumé :

Arthur Vlaminck est un jeune énarque, nouveau venu au Quai d’Orsay. Il a été embauché pour écrire les discours d’Alexandre Taillard de Vorms, le charismatique ministre des Affaires Étrangères. Ce dernier est un tourbillon et le jeune homme peut à peine prononcer un mot face à lui. Lorsque le politicien, très occupé, daigne lui consacrer de brefs instants, il jette un coup d’œil aux textes que le jeune conseiller lui a concoctés. Puis, sans tenir compte de l’opinion du rédacteur, il les corrige comme bon lui semble. Le directeur du cabinet du ministre sert de guide au jeune homme et lui apprend notamment à composer avec le tempérament fougueux de Taillard…

Retrouvez les séances de cinéma en audiodescription organisées par Les Amis des Aveugles sur : http://amisdesaveugles.org/agenda.html

Projection en audiodescription de « La Prunelle de mes yeux »au Festival International du Film d’Amour de Mons

Dans le cadre du 33e Festival International du Film d’Amour de Mons, l’Œuvre Fédérale LES AMIS DES AVEUGLES ET MALVOYANTS a l’honneur de vous convier à la projection en audiodescription du film au cinéma PLAZA-ART (rue de Nimy, 12 à MONS), mercredi 15 février 2017 – accueil des 14h30.

LA PRUNELLE DE MES YEUX

Comédie française réalisée par Axelle ROPERT.

Avec dans les principaux rôles: Mélanie Bernier, Bastien Bouillon… (Durée: 1 h 30)

Résumé: Une fille, un garçon. Elle aime la musique, lui aussi (mais pas la même). Ils se détestent, ils se croisent sans cesse. Et surtout : elle est aveugle, il voit parfaitement. Un jour, par provocation, il se fait passer pour aveugle auprès d’elle. Ce qui n’était qu’une mauvaise blague dure, l’amour arrive, la situation se complique, et la supercherie va devenir explosive.

Réservations et renseignements :

  • par téléphone: 065. 40.31.00
  • par mail: s.culture@amisdesaveugles.org

Réservation obligatoire avant le 08 février 2017

Dans la limite des places disponibles

Entrée gratuite

Possibilité de prise en charge à la gare de Mons à 14h00

(uniquement pour les personnes n’ayant pas d’autres moyens et sur réservation)

Tous les films belges francophones en audiodescription pour le public aveugle et malvoyant

A l’initiative de la Ministre de la Culture Alda GREOLI, les longs-métrages bénéficiant d’une aide à la production devront dorénavant être disponibles en audiodescription. Pour ce faire, les aides à la production du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel seront systématiquement majorées d’un montant de 5 000 euros par film pour mettre en place l’audiodescription.

Force est de constater que l’audiodescription en Belgique – contrairement à d’autres pays – reste insuffisamment développée. Cette technique permet aux personnes aveugles et malvoyantes mais aussi aux personnes déficientes intellectuelles, aux primo-arrivants et seniors d’accéder aux œuvres audiovisuelles de manière inclusive comme au sens de l’article 30 de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

spectateurs-déficients-visuels

Dans le but d’établir un état des lieux sur l’accessibilité à des films (à la télévision et au cinéma), Les Amis des Aveugles avaient organisé, le 24 février dernier dans le cadre du Festival International du Film d’Amour (FIFA), une rencontre-débat réunissant décideurs politiques, éditeurs et diffuseurs, ainsi que producteurs et distributeurs.

De cette initiative est apparue l’idée de mutualiser les efforts et les expertises de chacun au sein d’une Plateforme « accessibilité à l’audiovisuel » rassemblant des associations représentatives du handicap visuel et des producteurs d’audiodescription. Aujourd’hui, les membres à cette plateforme sont : l’œuvre Fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants (pilote de la Plateforme), l’œuvre Royale pour Aveugles et Malvoyants La Lumière, l’œuvre Nationale des Aveugles (ONA), Audioscenic, Les professionnels de l’audiodescription francophone (P. A. F.), ainsi que EOP! asbl.

La Plateforme a transmis aux ministres compétents de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles un inventaire des points auxquels il convient d’apporter une attention particulière en matière d’accessibilité à la télévision et au cinéma.

La décision de la Ministre de la Culture rencontre une des recommandations de la Plateforme.

Les associations membres de la Plateforme « accessibilité à l’audiovisuel » se réjouissent de cette initiative.

Contact : Œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants

Christine Massin : 0471 07 42 49 – c.massin@amisdesaveugles.org

Un spectacle de danse en audiodescription pour les aveugles et malvoyants

Une personne mal voyante ou non-voyante peut profiter tout autant qu’autrui d’un spectacle de danse : elle sent la présence du public autour d’elle, elle entend les pas des danseurs sur scène, elle sent sur son visage l’air que déplacent leurs mouvements et ressent le crescendo entraînant de la musique.

Le Kaaitheater situé à Bruxelles, veut franchir un pas de plus.  Le théâtre invite les personnes déficientes visuelles à découvrir la scène et le décor avant la représentation lors d’un touch tour unique. Ensuite, les non et malvoyants seront plongés dans une strate supplémentaire du spectacle par le biais d’écouteurs : des professionnels de la danse décrivent en direct les mouvements et les gestes des danseurs.

L’audiodescription existait déjà pour les films et le théâtre. Pour les spectacles de danse, la technique est cependant encore un domaine inexploré. Avec des partenaires à Londres, Paris et Vienne, le Kaaitheater souhaite développer et soutenir ce trajet sur le long terme. Le chorégraphe autrichien Simon Mayer l’inaugure.

SIMON MAYER – Sons of Sissy

Simon Mayer et trois danseurs se révèlent une formation de musiciens virevoltants. Avec adresse et humour, ils dépouillent de la musique traditionnelle des Alpes, des danses de groupe et des rituels de leur conservatisme et de leurs règles.SIMON MAYER  Sons of Sissy

  • dimanche 27/11/16 à 15:00
  • touch tour à 13:30
  • Kaaitheater, 20 square Sainctelette, 1000 Bruxelles
  • 12 € (tarif réduit) – votre accompagnateur ne paie rien

Les chiens guides d’aveugles sont les bienvenus, mais veuillez prévenir le théâtre de leur présence. Si vous avez besoin d’assistance pour votre déplacement de la Gare du Nord au Kaaitheater, veuillez contacter le personnel du théâtre.

Réserver ? Des questions ? Des remarques ?

Hilde Peeters
T 02 274 03 88
M 0477 60 81 16
E hilde.peeters@kaaitheater.be

Le ministre Maxime Prévot dans la peau d’un aveugle au FIFF de Namur

Les audiodescriptions réalisées par Les Amis des Aveugles permettent aux aveugles et malvoyants d’aller au cinéma comme tout le monde (agenda des séances en audiodescription sur : amisdesaveugles.org). Lors du dernier Festival International du Film Francophone à Namur (FIFF), le Ministre Maxime Prévot s’est mis en situation de malvoyance et nous a assuré de son soutien dans le développement de l’audiodescription.

En collaboration avec le Festival International du Film Francophone, nous avons organisé, le 3 octobre au cinéma Caméo en soirée, la projection du film « Un homme à la mer » en audiodescription en présence de sa réalisatrice Géraldine Doignon. En après-midi, plusieurs centaines d’enfants ont assisté à la projection du film « Le nouveau » en audiodescription au FIFF Campus.

Maxime Prévot dans la peau d’un aveugle

Maxime Prévot, les yeux bandés, guidé par une chien guide d'aveugle
Maxime Prévot, sous bandeau, guidé par Mashli, chien guide en formation.

Partageant ce moment avec nous, Maxime Prévot, ministre de l’action sociale et de la santé en Région wallonne, les yeux bandés, a rejoint la scène, guidé par Mashli, golden retriever en formation aux Amis des Aveugles. Ainsi mis en situation, il a éprouvé les difficultés d’une personne déficiente visuelle lors de ses déplacements.

Il a été frappé par la confiance que le maître doit placer dans son chien guide d’aveugle. Il a aussi relevé l’impact de l’aménagement urbain sur la mobilité.

Ainsi, près de 200 personnes ont assisté à la projection du film « Un homme à la mer » avec Yoann Blanc et ont découvert ou redécouvert le cinéma en audiodescription.

Visite adaptée du Jardin botanique de Meise

Au départ d’une maquette en 3D du Palais des plantes et de cartes en relief illustrant les différentes zones climatiques mondiales, vous pourrez, dans le Jardin botanique de Meise, tâter une plante carnivore ou une jacinthe d’eau, caresser les feuillages duveteux des arbres, sentir les feuilles odorantes des géraniums… Une découverte multisensorielle garantie !

jardin-botanique-Meise

Informations pratiques

Où ? Domaine de Bouchout, Nieuwelaan 38, 1860 Meise.

Quand ? Mardi 5 juillet

Prix : 10 € par personne

Horaires et prises en charge :

8h45: Départ de Ghlin
9h : Gare de Mons
10h15 : Jardin Botanique de Meise
10h30 à 12h30: Visite
12h30 à 13h30: Dîner
14h: Départ
15h30 : Gare de Mons
15h45 : Ghlin

Renseignement et inscription

Service sports et loisirs : s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org

Pour la bonne organisation des visites :

  • Les inscriptions sont obligatoires à toutes les activités proposées. Sans inscription auprès du service sports et loisirs, nous ne pouvons garantir votre participation.
  • Le paiement des visites se fait le jour-même auprès de l’accompagnatrice du service Sports et Loisirs.
  • Une personne aveugle ou malvoyante ne peut être accompagnée que d’un seul guide.
  • En cas d’annulation d’inscription, nous vous prions d’avertir le service Sports et Loisirs par mail ou par téléphone. Si l’annulation a lieu le jour même de la visite, veuillez nous en informer au 0470/ 81 32 01.
  • Le service Sports et Loisirs se réserve le droit d’annuler la visite en cas de nombre insuffisant d’inscriptions.
  • Pour des questions de sécurité, il est interdit de déposer ou de prendre en charge une personne à un point ou une gare non indiqué.

Retrouvez toutes nos activités pour le public aveugle ou malvoyant.

Rencontre-débat sur l’accessibilité de l’audiovisuel en Belgique pour les aveugles et malvoyants

Dans le cadre de la 32e édition du Festival International du Film d’Amour (FIFA), l’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants a réuni le 24 février 2016 à Mons les décideurs politiques, les éditeurs, les diffuseurs, et les producteurs d’œuvres audiovisuelles pour faire le point sur l’accessibilité de l’audiovisuel pour les personnes déficientes visuelles (le lien vers le compte-rendu de la rencontre se situe dans le bas de l’article).

Accessibilité de l'audiovisuel pour les personnes aveugles et malvoyantes en Belgique

Le cinéma adapté pour les aveugles et les malvoyants

Depuis 1999, l’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, soutenue ponctuellement par les pouvoirs publics, audiodécrit 5 à 6 films par an. L’audiodescription consiste en l’insertion de commentaires descriptifs sur la bande originale d’un film. Précurseurs du développement de cinéma en audiodescription en Belgique, Les Amis des Aveugles ont mis en place une méthodologie qui préserve la spontanéité et ne dénature pas l’œuvre originale. Forte de ses partenariats, l’ASBL propose des ciné-clubs en audiodescription et participe à des festivals de renommée internationale. Ces séances permettent aux personnes aveugles et malvoyantes de partager des moments de convivialité et de rencontres.

Rendre les œuvres audiovisuelles progressivement accessibles

D’un point de vue légal, une directive européenne du 11 décembre 2007 (directive 2007/65/CE) encourage les Etats membres à rendre progressivement accessibles les œuvres audiovisuelles aux personnes déficientes visuelles. En Belgique, l’offre de films audiodécrits, à la télévision comme au cinéma, repose actuellement sur la bonne volonté d’associations et de quelques opérateurs sensibles aux déficiences sensorielles, même si celle-ci est insuffisante pour rencontrer les besoins de ces publics.

L’utilisation des nouvelles technologies pour favoriser l’accessibilité

Le débat riche et dynamique a mis en lumière une nécessaire implication du monde politique et des différentes intervenants dans la vie d’une œuvre audiovisuelle pour une plus grande accessibilité de l’audiovisuel. Le coût dérisoire de l’audiodescription et de l’utilisation des nouvelles technologies ont été pointés comme des éléments favorisant le développement de l’audiodescription. De l’avis de tous les participants – RTBF, Canal C, VRT, CSA, Zicht op cultuur, FIFA, Union des Producteurs Francophones de Films, Centre du Cinéma, AVIQ et les Cabinets de Maxime PREVOT et de Jean-Claude MARCOURT – mutualiser les expertises et les compétences de chacun est nécessaire pour créer une offre foisonnante d’œuvres audiovisuelles accessibles à tous et en toute convivialité.

Consultez le compte-rendu de la rencontre-débat sur l’accessibilité de l’audiovisuel en Belgique : format Pdfformat Word