Sensibilisation à l’audiodescription au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Audioscenic, EOP ! a. s. b. l. (The Extraordinary Film Festival – TEFF), Fondation I See, l’Œuvre Fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, l’Œuvre Nationale des Aveugles (ONA), l’Œuvre Royale pour Aveugles et Malvoyants La Lumière, Les Professionnels de l’Audiodescription Francophone (PAF) ont mutualisé leur expertise et leurs efforts, et se sont rassemblés au sein d’une plateforme « Accessibilité à l’audiovisuel ». Mercredi 29 mars, celle-ci a sensibilisé le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’audiodescription qui permet de rendre la vie culturelle et récréative, les loisirs et les sports accessibles aux personnes déficientes visuelles comme le prévoit la Convention de l’ONU adoptée en 2006.

Mémorandum.pdf

Mémorandum.doc

Vous aussi, vous voulez faire la même expérience que les députés ? Alors, fermez les yeux et plongez-vous dans l’univers des sons…

Discours d’introduction.doc

Quai d’Orsay – en audiodescription sur la RTBF – 17/03 – 20h50

Suffisamment rare que pour être souligné, la RTBF diffuse ce vendredi 17 mars un film en audiodescription. Au programme de la soirée : « Quai d’Orsay ». Thierry Lhermitte en ministre des affaires étrangères, Julie Gayet en conseillère Afrique ; un casting de premier choix pour cette adaptation de la bande dessinée à succès éponyme. Vendredi 17 mars à 20h50 sur la Une – en audiodescription.  Pour connaitre la procédure d’activation de l’audiodescription sur le décodeur VOO, cliquez ici, pour le décodeur Proximus, cliquez ici.  

Affiche-quai-d-orsay

A l’origine du film, une bande dessinée de Christophe Blain et Abel Lanzac. Le réalisateur Bertrand Tavernier ne connaissait pas Quai d’Orsay qu’il a découvert grâce au cadeau d’un ami. « Je l’ai lu dans la nuit, d’une traite. Dès le lendemain, j’ai demandé à mon producteur et associé, Frédéric Bourboulon, d’en acheter les droits d’adaptation. » explique Bertrand Tavernier à nos confrères d’Allô Ciné.

Résumé :

Arthur Vlaminck est un jeune énarque, nouveau venu au Quai d’Orsay. Il a été embauché pour écrire les discours d’Alexandre Taillard de Vorms, le charismatique ministre des Affaires Étrangères. Ce dernier est un tourbillon et le jeune homme peut à peine prononcer un mot face à lui. Lorsque le politicien, très occupé, daigne lui consacrer de brefs instants, il jette un coup d’œil aux textes que le jeune conseiller lui a concoctés. Puis, sans tenir compte de l’opinion du rédacteur, il les corrige comme bon lui semble. Le directeur du cabinet du ministre sert de guide au jeune homme et lui apprend notamment à composer avec le tempérament fougueux de Taillard…

Retrouvez les séances de cinéma en audiodescription organisées par Les Amis des Aveugles sur : http://amisdesaveugles.org/agenda.html

Projection en audiodescription de « La Prunelle de mes yeux »au Festival International du Film d’Amour de Mons

Dans le cadre du 33e Festival International du Film d’Amour de Mons, l’Œuvre Fédérale LES AMIS DES AVEUGLES ET MALVOYANTS a l’honneur de vous convier à la projection en audiodescription du film au cinéma PLAZA-ART (rue de Nimy, 12 à MONS), mercredi 15 février 2017 – accueil des 14h30.

LA PRUNELLE DE MES YEUX

Comédie française réalisée par Axelle ROPERT.

Avec dans les principaux rôles: Mélanie Bernier, Bastien Bouillon… (Durée: 1 h 30)

Résumé: Une fille, un garçon. Elle aime la musique, lui aussi (mais pas la même). Ils se détestent, ils se croisent sans cesse. Et surtout : elle est aveugle, il voit parfaitement. Un jour, par provocation, il se fait passer pour aveugle auprès d’elle. Ce qui n’était qu’une mauvaise blague dure, l’amour arrive, la situation se complique, et la supercherie va devenir explosive.

Réservations et renseignements :

  • par téléphone: 065. 40.31.00
  • par mail: s.culture@amisdesaveugles.org

Réservation obligatoire avant le 08 février 2017

Dans la limite des places disponibles

Entrée gratuite

Possibilité de prise en charge à la gare de Mons à 14h00

(uniquement pour les personnes n’ayant pas d’autres moyens et sur réservation)

« Faut pas lui dire » en audiodescription au Quai 10 de Charleroi

A l’occasion de l’inauguration du Centre de l’image animée et interactive QUAI 10 à Charleroi, profitez de la projection du film « Faut pas lui dire » le 21 janvier 2017 à 13h30. Le film audiodécrit par nos soins est une comédie franco-belge réalisée par Solange Cicurel avec Jenifer Bartoli, Camille Chamoux…

Résumé du film Faut pas lui dire

287884-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxLaura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun : elles mentent, mais toujours par amour ! Quand les trois premières découvrent quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson « Faut pas lui dire » !

Bande annonce

Informations pratiques

Quand ? Le samedi 21 janvier 2017 à 13h30.

Où ? Au QUAI 10 – Quai Arthur Rimbaud à 6000 Charleroi.

P.A.F.: 4 euros.

Réservation 

Ne tardez pas à réserver vos places via le site internet du Quai 10, par mail à contact@quai10.be ou par téléphone au 071/31.71.47 ou sur place à l’accueil (dans la limite des places encore disponibles).

Programmation complète de nos films en audiodescription sur : http://www.amisdesaveugles.org

 

Tous les films belges francophones en audiodescription pour le public aveugle et malvoyant

A l’initiative de la Ministre de la Culture Alda GREOLI, les longs-métrages bénéficiant d’une aide à la production devront dorénavant être disponibles en audiodescription. Pour ce faire, les aides à la production du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel seront systématiquement majorées d’un montant de 5 000 euros par film pour mettre en place l’audiodescription.

Force est de constater que l’audiodescription en Belgique – contrairement à d’autres pays – reste insuffisamment développée. Cette technique permet aux personnes aveugles et malvoyantes mais aussi aux personnes déficientes intellectuelles, aux primo-arrivants et seniors d’accéder aux œuvres audiovisuelles de manière inclusive comme au sens de l’article 30 de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

spectateurs-déficients-visuels

Dans le but d’établir un état des lieux sur l’accessibilité à des films (à la télévision et au cinéma), Les Amis des Aveugles avaient organisé, le 24 février dernier dans le cadre du Festival International du Film d’Amour (FIFA), une rencontre-débat réunissant décideurs politiques, éditeurs et diffuseurs, ainsi que producteurs et distributeurs.

De cette initiative est apparue l’idée de mutualiser les efforts et les expertises de chacun au sein d’une Plateforme « accessibilité à l’audiovisuel » rassemblant des associations représentatives du handicap visuel et des producteurs d’audiodescription. Aujourd’hui, les membres à cette plateforme sont : l’œuvre Fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants (pilote de la Plateforme), l’œuvre Royale pour Aveugles et Malvoyants La Lumière, l’œuvre Nationale des Aveugles (ONA), Audioscenic, Les professionnels de l’audiodescription francophone (P. A. F.), ainsi que EOP! asbl.

La Plateforme a transmis aux ministres compétents de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles un inventaire des points auxquels il convient d’apporter une attention particulière en matière d’accessibilité à la télévision et au cinéma.

La décision de la Ministre de la Culture rencontre une des recommandations de la Plateforme.

Les associations membres de la Plateforme « accessibilité à l’audiovisuel » se réjouissent de cette initiative.

Contact : Œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants

Christine Massin : 0471 07 42 49 – c.massin@amisdesaveugles.org

« LE CŒUR EN BRAILLE » en avant-première en audiodescription et en présence de Michel BOUJENAH

Souvenez-vous pendant l’été 2015, pour les besoins du tournage du 3e film de Michel Boujenah, l’équipe de production s’était posée sur le site des Amis des Aveugles à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont. L’humoriste et réalisateur vient nous présenter son dernier film en avant-première le 23 novembre à 16h à Mons : Le cœur en braille, un film à voir avec le cœur.

L’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, en collaboration avec le cinéma Le Plaza Art de Mons, a le plaisir de vous inviter à l’avant première en audiodescription et en présence de Michel Boujenah.

LE CŒUR EN BRAILLE

Comédie dramatique française réalisée par Michel Boujenah

Avec Charles Berling, Pascal Elbé…

le coeur en braille afficheRésumé: Marie est une adolescente passionnée de violoncelle et très douée à l’école. Victor est un garçon sympathique, dynamique, mais qui connaît quelques difficultés scolaires. Ignorant que Marie est entrain de perdre la vue, Victor tombe amoureux d’elle. Et petit à petit, à sa grande surprise, Marie se met à l’aider… Lorsque Marie lui révèle son secret, un pacte est conclu entre les deux adolescents : Victor l’aide à cacher son état afin qu’elle puisse passer le concours d’entrée au conservatoire. Une amitié indéfectible va naître de ce duo improbable, prêt à tout pour faire front face au reste du monde.

23 novembre 2016 à 16h00 au cinéma PLAZA-ART – rue de Nimy, 12 à 7000 MONS

Renseignements et réservation :

  • 065 40 31 00 – s.culture@amisdesaveugles.org.
  • Possibilité de prise en charge pour les personnes aveugles et malvoyantes à partir de la gare de Mons à 15h30.

Projection d’Un homme à la mer en audiodescription au FIFF de Namur 2016

Dans le cadre du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) 2016, L’Œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants vous invite à la projection du film audiodécrit  :

UN HOMME A LA MER
de Géraldine Doignon
le 3 octobre 2016 à 18h15
au cinéma Caméo, rue des Carmes à Namur.

En présence de la réalisatrice.

Synopsis d’Un homme à la mer

20160506-1452-2-un-homme-la-mer-2016-g-raldine-doignonMathieu est biologiste marin. A plus de 35 ans, il passe son temps sur son microscope à découper de minuscules cadavres d’organismes marins. Il n’est pas heureux. Sa passion, c’était être en mer. Jusqu’au jour où Christine, sa belle-mère, disparaît… Impressionné et touché par ce geste, il part à sa recherche. Loin de tout, exilés de leur famille, Christine et Mathieu vont se retrouver, se comprendre et partager le même désir de reprendre leurs vies en main.

Le film a été audiodécrit (insertion de commentaires descriptifs pour les personnes aveugles ou malvoyantes) par l’ASBL Les Amis des Aveugles, avec le soutien de la Wallonie.

Informations pratiques

Quand ? Lundi 3 octobre 2016 à 18h15
Où ? cinéma Caméo, rue des Carmes à Namur
Ouvert à tous.
Entrée gratuite

Réservation

Attention, le nombre de places est limité. Merci de confirmer votre participation avant le 30/09 par mail via n.philippart@amisdesaveugles.org ou au 065 40 31 00 en précisant votre nom, prénom et si vous êtes accompagné(e). Après confirmation, un carton d’entrée vous sera envoyé.

Cinéma : recherche pour un casting, un garçon malvoyant ou aveugle entre 7 et 10 ans

Dans le cadre du tournage d’un film avec Charlotte Rampling, la directrice de casting Alexandra Carrée est à la recherche d’un
jeune garçon déficient visuel.

THE WHALE avec CHARLOTTE RAMPLING.est le nouveau projet de film de Andrea Pallaoro, dont le premier film, MEDEAS, a remporté huit prix dans divers festivals y compris Venise, Marrakech, Camerimage, Tblisi et Palm Springs.

BERLIN, GERMANY - DECEMBER 11: Charlotte Rampling attends the EFA Filmgala Opening - 15th French Film Week Berlin on December 11, 2015 in Berlin, Germany. (Photo by Clemens Bilan/Getty Images)

L’histoire se passe en Belgique, et sera majoritairement en français. L’enfant, Nicholas dans le film est malvoyant (de naissance normalement) ou non voyant. Il a entre 7 et 10 ans et vit avec sa maman. Hannah (Charlotte Rampling) fait le ménage chez eux. Il aura un petit rôle mais pas sans importance car il donne la réplique à Hannah.

Les dates de tournage ne sont pas encore bien définies. Tout dépendra de l’avancement du casting (peut-être en octobre).

Intéressé ?

Les parents intéressés peuvent contacter la directrice de casting, madame Alexandra Carrée (coordonnées ci-dessous). Elle prendra le temps de les écouter parler de leur enfant et d’évoquer la possibilité d’un rendez pour faire passer un petit casting à leur enfant. Les castings auront lieu à partir de la semaine prochaine à Bruxelles (si nécessaire, possibilité de se déplacer à domicile)..

Coordonnées :

Alexandra Carrée – Directrice de casting

Tél : +32(0)477/228465

Alexandra@lagentrussecasting.be

Www.lagentrussecasting.be

 

 

 

Brussels Film Festival – Mustang (en audiodescription) – 23/06

Le Brussels film Festival dans le cadre du Prix Lux propose le film « Mustang » en audiodescription le 23 juin 2016 (16h) – Flagey, studio 5

https://i2.wp.com/fr.web.img4.acsta.net/pictures/15/05/11/17/29/296041.jpg« L’été s’annonce. Mais les plages, les soirées et fêtes ne sont pas au programme de Lale et ses quatre sœurs. Elles habitent dans un village reculé de Turquie. En rentrant de l’école, elles jouent avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues. La maison familiale se transforme alors en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leurs sont imposées. Malgré la thématique difficile, Deniz Gamze Ergüven réalise un film d’une grande fraîcheur et d’une vivacité de ton qui enchante. Grand gagnant du Prix Lux 2015, avec qui le festival collabore encore cette année dans l’organisation d’une séance spéciale pour les aveugles et mal-voyants.»

La séance est GRATUITE !

Infos & réservation :

Les réservations ne sont pas obligatoires mais nous vous conseillons vivement de réserver pour garantir vos places.

Téléphone : 02/762.08.98

Email : marine@brff.be

Site web : www.brusselsfilmfestival.be

 

Rencontre-débat sur l’accessibilité de l’audiovisuel en Belgique pour les aveugles et malvoyants

Dans le cadre de la 32e édition du Festival International du Film d’Amour (FIFA), l’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants a réuni le 24 février 2016 à Mons les décideurs politiques, les éditeurs, les diffuseurs, et les producteurs d’œuvres audiovisuelles pour faire le point sur l’accessibilité de l’audiovisuel pour les personnes déficientes visuelles (le lien vers le compte-rendu de la rencontre se situe dans le bas de l’article).

Accessibilité de l'audiovisuel pour les personnes aveugles et malvoyantes en Belgique

Le cinéma adapté pour les aveugles et les malvoyants

Depuis 1999, l’œuvre fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, soutenue ponctuellement par les pouvoirs publics, audiodécrit 5 à 6 films par an. L’audiodescription consiste en l’insertion de commentaires descriptifs sur la bande originale d’un film. Précurseurs du développement de cinéma en audiodescription en Belgique, Les Amis des Aveugles ont mis en place une méthodologie qui préserve la spontanéité et ne dénature pas l’œuvre originale. Forte de ses partenariats, l’ASBL propose des ciné-clubs en audiodescription et participe à des festivals de renommée internationale. Ces séances permettent aux personnes aveugles et malvoyantes de partager des moments de convivialité et de rencontres.

Rendre les œuvres audiovisuelles progressivement accessibles

D’un point de vue légal, une directive européenne du 11 décembre 2007 (directive 2007/65/CE) encourage les Etats membres à rendre progressivement accessibles les œuvres audiovisuelles aux personnes déficientes visuelles. En Belgique, l’offre de films audiodécrits, à la télévision comme au cinéma, repose actuellement sur la bonne volonté d’associations et de quelques opérateurs sensibles aux déficiences sensorielles, même si celle-ci est insuffisante pour rencontrer les besoins de ces publics.

L’utilisation des nouvelles technologies pour favoriser l’accessibilité

Le débat riche et dynamique a mis en lumière une nécessaire implication du monde politique et des différentes intervenants dans la vie d’une œuvre audiovisuelle pour une plus grande accessibilité de l’audiovisuel. Le coût dérisoire de l’audiodescription et de l’utilisation des nouvelles technologies ont été pointés comme des éléments favorisant le développement de l’audiodescription. De l’avis de tous les participants – RTBF, Canal C, VRT, CSA, Zicht op cultuur, FIFA, Union des Producteurs Francophones de Films, Centre du Cinéma, AVIQ et les Cabinets de Maxime PREVOT et de Jean-Claude MARCOURT – mutualiser les expertises et les compétences de chacun est nécessaire pour créer une offre foisonnante d’œuvres audiovisuelles accessibles à tous et en toute convivialité.

Consultez le compte-rendu de la rencontre-débat sur l’accessibilité de l’audiovisuel en Belgique : format Pdfformat Word