Première sortie de longe-côte adaptée aux aveugles et malvoyants.

En exclusivité le 24 juin, venez vivre un loisir pas comme les autres. Le longe-côte est une randonnée aquatique qui consiste à marcher en mer une fois l’eau à la taille, en groupe, en file indienne. Un bol d’air marin qui vous fera du bien ! 

Le longe-côte : une randonnée aquatique peu banale

A l’initiative de Grégory Dubois, jeune trentenaire sportif et déficient visuel (retrouvez son portrait en cliquant sur ce lien), l’ASBL Les Amis des Aveugles, est la première association belge à participer le 24 juin à une sortie longe-côte organisée dans le Nord de la France. « Ce sport, à la base pour les voyants, consiste à marcher dans l’eau de mer en combinaison. Ça ne paraît pas physique mais c’est physique. Après tout, il y a la force de l’eau, les vagues, les marrées, le vent et j’en passe ! », nous explique Grégory.

Le jeune homme, montois d’origine, a découvert ce sport, il y a quelques années, un peu par hasard.  » Ma mère avait commencé à faire du longe-côte et je ne l’avais pas prise au sérieux. Tout est parti d’une boutade. Je lui ai lancé un jour : marcher dans l’eau, c’est un sport pour grand-mère ! Elle m’a mis au défi de faire mon baptême. Je me souviens qu’il y avait beaucoup de vagues ce jour-là et quand je suis sorti de l’eau, j’étais épuisé… J’ai dormi tout l’après-midi. Puis, pour des raisons de santé, ma mère a dû arrêter et mon père a voulu tenter un baptême, le 13 juin 2015, à l’occasion des journées de la mer à Bray-Dunes, tout près de Dunkerque. ». (Source :La Province)

Une activité adaptée aux personnes déficientes visuelles

« Étant presque aveugle, au début, je tenais ma mère par les épaules, ce qui était une très mauvaise technique. Je n’étais pas libre, plus lent et toujours avec elle et ce n’était pas une bonne façon de rencontrer les gens. »

Pour pouvoir pratiquer le longe-côte avec son fils, Patrick Dubois, va alors avoir une idée révolutionnaire : il va développer une première barre guide afin de pouvoir l’orienter dans l’eau, sans devoir le tenir par la main ou par les épaules Jusqu’en avril 2016, Grégory et son père vont ainsi pratiquer ce sport comme un simple loisir, tout en cherchant à améliorer leurs performances dans l’eau. « Au départ, j’ai inventé cette barre guide pour des raisons de sécurité. L’avantage, c’est que la personne non-voyante ne se tient pas sur les épaules de la personne valide. Ainsi, s’il y a une vague, elle n’aura pas le réflexe de la pousser dans l’eau. Beaucoup de gens ont également une répulsion à tenir, par exemple, un aveugle par la main pour le guider. Et de cette façon, la personne non-voyante est passive. »

Plusieurs autres barres guide ont été développées, dont un modèle de compétition et une autre permettant de guider trois personnes non valides ou affaiblies par une maladie grave. Mais l’intérêt pour cette barre dépasse le monde restreint du longe-côte. Des clubs de marche en montagne se sont aussi manifestés afin d’acquérir un exemplaire.  »  On ne s’y attendait pas du tout ! Notre souhait à présent est que cette invention soit protégée et que mon père soit reconnu comme étant l’inventeur. On espère qu’elle se développera à grande échelle. Notre but n’est pas de gagner de l’argent mais avant tout d’aider les gens « , conclut Grégory. (Source La Province)

Infos pratiques

Sortie prévue le samedi 24 juin – GRATUIT (14h30 – Salle Dubois, rue Jean Baptiste Charcot – 59495 Leffrinckoucke). Les combinaisons vous seront fournies mais pensez au nécessaire de douche !

Inscriptions et renseignements sur les possibilités de prises en charge au 065 40 31 00 ou s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org

Courez les 20 km de Bruxelles 2017 pour les enfants aveugles et malvoyants !

Pour la 38e édition des 20 km de Bruxelles le 28 mai 2017, courez solidaires sous les couleurs des Amis des Aveugles.

Le 28 mai prochain, Les Amis des Aveugles et Malvoyants participeront à la course mythique de Bruxelles qui réunira 40.000 coureurs. Rejoignez notre équipe de coureurs et soutenez l’organisation d’un stage pour enfants déficients visuels.

https://i0.wp.com/amisdesaveugles.org/images/sitefr/edit/Actualites/20%20km%20de%20bruxelles/20-km-AdA-2016-BXL.jpgVos avantages

Les Amis des Aveugles se chargent de tout !

– Votre inscription aux 20 km de Bruxelles
– Votre dossard
– Un T-shirt de course
– Jour J : rafraîchissement et collation saine
– Et un point de rassemblement proche du départ !

S’inscrire dans l’équipe des Amis des Aveugles c’est obtenir sa place dans la course et soutenir nos activités.

Quel coût ?

Le prix de l’inscription est fixé à 25€ qui est reversé au SIBP, organisateur des 20 km à verser sur le compte BE 39 0015 3194 23 19 / BIC : GEBABEBB avec la communication « 20km + votre nom et prénom ». Les frais d’inscription pour les personnes déficientes visuelles sont gratuits. Ils seront pris en charge par l’association.

Comment s’inscrire ?

Retournez-nous le formulaire d’inscription (.doc) ou le formulaire d’inscription (.pdf) dûment rempli avant le vendredi 10 mars obligatoirement. Inscription aussi par téléphone au 065/40.31.00 ou par mail à l’adresse s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org.

Versez vos frais d’inscription soit 25€, sur le compte BE 39 0015 3194 23 19 / BIC : GEBABEBB ? en mentionnant comme communication « 20km + votre nom et prénom ».
Dès réception du formulaire et du versement, nous vous confirmerons votre inscription. Nous assurons la coordination et vous transmettrons les nouvelles informations pratiques en temps utile.

Envie de soutenir notre stage organisé pour les enfants aveugles ou malvoyants ?

Pendant une semaine, des enfants voyants et malvoyants auront l’occasion de partager les mêmes activités dans une perspective d’inclusion. Encadrés par des professionnels de la rééducation fonctionnelle dans le domaine visuel, les enfants travailleront ensemble différents aspects thérapeutiques. Les activités proposées permettent d’exploiter le développement des sens compensatoires, l’expression verbale et corporelle, le rythme… Des sorties et ateliers seront au programme : expression corporelle, cuisine, musique, papier mâché, peinture, crayonnage, potager adapté, épreuves sensorielles et jeux adaptés.

Pour soutenir l’organisation de ce stage, aidez-nous en effectuant un don*** :

• Au numéro de compte IBAN : BE 61 2700 3900 0117 – BIC : GEBABEBB
• Avec la communication : 20km + nom + prénom
*** A partir d’un montant annuel de 40 € en 2017 (ne comprenant pas les 25€ d’inscription), vous recevrez automatiquement une attestation fiscale durant le premier trimestre 2018 donnant droit à une réduction d’impôt. Pour bénéficier d’une attestation fiscale, un don ne peut être le résultat d’une récolte de fonds collective.

Action organisée avec le soutien du Service public francophone bruxellois (Commission communautaire française) Service public francophone bruxellois (COCOF).

Les news sportives du service loisirs

Envie de vous balader ? De redécouvrir la nature ? Ou tout simplement de prendre l’air ? Préparez vos chaussures de marche ou vos baskets car la saison s’annonce dynamique pour le service loisirs des Amis des Aveugles qui vous propose de nouvelles activités et dates de rencontre. En compagnie d’une dynamique équipe de bénévoles, nous vous garantissons un pur moment d’évasion ! Prochaines activités dans l’article ci-dessous.

Marchons ensemble tous les mois

  • Jeudi 3 novembre (Départ 13h30 – Place d’Eugies) : Boucle d’environ 5 km entre sentiers et circuits balisés à la découverte du patrimoine naturel du territoire des hauts pays.
  • Jeudi 1er décembre (Départ 13h30 – Place de Nimy) : Balade d’environ 6 km sur les chemins de halage du canal Nimy – Blaton.

https://i0.wp.com/amisdesaveugles.org/images/sitefr/edit/agenda/Loisirs/marche-amis-des-aveugles.JPG

Sportons-nous… aux bottines du lac !

Dimanche 20 novembre (Départ 10h15 – Ferme du Badon, Lacs de l’Eau d’Heure)

Les Bottines du Lac est LA course nature à ne pas rater ! Outre le jogging (7, 16 et 22 km), un parcours en joëlette est prévu pour les personnes porteuses d’un handicap physique et un autre pour les plus jeunes. Différents stands sont au programme : magicien, tombola, test de vélo, stand d’étirement, stands d’informations santé et bien-être, petite restauration… Marcheurs, joggeurs, soyez au rendez-vous ! La participation sera prise en charge par l’ASBL pour les déficients visuels mais les inscriptions sont obligatoires.

copyright-les-lacs-de-leau-dheure

Copyright : Les Lacs de l’Eau d’Heure

 

 

La marche nordique, ça vous dit ?

Le service Loisirs vous propose prochainement une nouvelle activité : la marche nordique adaptée. Praticable en toute saison, cette activité est idéale si vous n’avez pas pratiqué de sport depuis longtemps. Curieux ? Prenez vite contact pour plus d’informations.

Et le Cécifoot ?

Vous êtes fans de football et vous souhaitez en pratiquer ? Essayez le cécifoot : un sport spécialement adapté pour les personnes non et malvoyantes, se jouant à 5 contre 5. Nous cherchons actuellement des passionnés du ballon rond afin de constituer une équipe de cécifoot dans la région montoise. Intéressés par l’expérience ? Manifestez-vous au plus vite !

men-playing-soccer-on-stadium

N’oubliez pas nos rendez-vous piscine chaque mercredi à Mons !

 

Inscriptions et renseignements : 065 40 31 00

ou s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org

Participez à la course nature des Bottines des Lacs le 20 novembre aux Lacs de l’Eau d’Heure

Le 20 novembre 2016 aura lieu la 1ère édition des Bottines des Lacs, une course nature accessible organisée en partenariat avec Les Amis des Aveugles et Malvoyants. Les objectifs ? Le sport solidaire pour tous, y compris pour les personnes souffrant d’un handicap !

copyright-les-lacs-de-leau-dheure

Copyright Les Lacs de l’Eau d’Heure

Les trois distances prévues (7, 16 et 22 km) permettront aux amoureux de la nature d’apprécier le cadre des Lacs de l’Eau d’Heure, qu’ils soient marcheurs, joggeurs débutants ou confirmés. De plus, un parcours en joëlette permettra aux personnes porteuses d’un handicap physique de faire la course, un autre offrira la possibilité aux juniors de relever le défi et enfin une marche nordique sera également organisée.

Outre le défi sportif, différentes animations sont au programme : stands d’informations santé et bien-être, démonstrations, tombola, test de vélo, stand d’étirement, magicien, petite restauration, etc.

Départs

10h15 : 7 km, 16 km et 22 km

10h15 : Marche nordique

10h15 : Joëlettes

11h45 : Jeunes foulées

Vous souhaitez participer à la course des Bottines et porter nos couleurs ? Inscrivez-vous vite via s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org en nous renvoyant avant le 16 octobre vos coordonnées et informations suivantes :

*Nom et Prénom
*Sexe
*Année de naissance
*Numéro de téléphone
*Adresse email
*Type de course : 7 km, 16 km, 22 km, Joëlette, Marche Nordique ou Jeunes Foulées (dès 3 ans)

Vous êtes déficient visuel et souhaitez prendre part à l’aventure ? La participation sera prise en charge par l’ASBL mais les inscriptions sont obligatoires.

Vous n’êtes pas déficient visuel ? Payez votre inscription (6€) sur le numéro de compte IBAN : BE39 0015 3194 2319 / BIC : GEBABEBB – Communication : Les Bottines des Lacs + Nom et Prénom. Votre inscription sera validée dès réception de votre virement.

Inclusion, solidarité et convivialité ! Relevons ensemble ce beau défi. Proches, amis et collègues sont également les bienvenus, nous vous attendons nombreux !

Déficient visuel et sportif ? Oui c’est possible !

Grégory Dubois a bientôt 31 ans. Né déficient visuel, il est atteint d’une forme grave de glaucome ainsi que d’une anomalie génétique encore à ce jour indéterminée. Il se définit lui-même comme un homme chanceux qui a pu se réaliser à travers sa passion pour le sport. Voici le témoignage de son parcours qui pour lui n’est pas une aventure extraordinaire mais plutôt une aventure humaine !

phpto_grégory_dubois« Si j’ai toujours eu la volonté de persévérer, de ne jamais rien lâcher, d’aller de l’avant, c’est grâce à des parents qui m’ont appris qu’il fallait se débrouiller sans avoir peur de demander de l’aide aux autres. C’est aussi grâce à des amis fidèles, des gens de tous horizons qui m’ont apportés des leçons de vie mais c’est aussi grâce à ma passion pour le sport.

Tout commence quand j’ai approximativement 8 ans. Il faut préciser que j’étais très petit pour mon âge. L’un des professeurs de sport de l’école spéciale où j’étais élève a décidé de me faire grimper sur un tandem. Un tandem c’est un double vélo. Etant malvoyant, j’étais le copilote placé à l’arrière.

À l’époque, vu ma petite taille, mes pieds ne touchaient pas les pédales et j’étais contraint de garder les pieds sur le cadre. Ce professeur, monsieur William Liégeois, un homme remarquable et très investit, a quand même eu l’excellente idée de m’initier. La première fois que j’ai grimpé sur ce vélo, lors de mon baptême, Monsieur Liégeois, a roulé de façon sécurisante tout en voulant me faire ressentir les sensations d’une route cabossée.

Mes parents, et tout d’abord mon père m’ont accompagné dans un club tandem, et j’ai roulé comme cela près d’une dizaine d’années. Nous participions aux sorties et soupers et nous faisions aussi partie du monde associatif qui gravitait autour. Plusieurs fois, mon père qui est militaire a fait des partenariats entre l’armée et ce club.

J’ai été décoré en avril 1994 par la Reine Fabiola, j’étais le plus jeune tandémiste de Belgique et ce trophée est l’une de mes plus grandes réussites. J’ai beaucoup de fierté à être le seul qui ai été décoré par la reine même si cette dernière n’a pas pu me le rendre en mains propres et qu’il m’a été remis par un ancien ministre. En 1999, j’ai été champion junior de Belgique, lors d’un championnat qui voyait concourir diverses tandémistes et je peux vous dire que face aux hollandais, on souffre !

Entre 2004 et 2013, j’ai arrêté le sport pour diverses raisons : les études, le boulot, quelques raisons personnelles. Je pense aujourd’hui que j’avais endormis une part de moi, et on sait tous que quand on oublie une part de soi-même, on est incomplet.

J’ai réintégré une salle de sport conventionnelle (pour les voyants) en 2013 et après 45 minutes de sport, je suis littéralement tombé mort d’épuisement. J’étais moulu, claqué, crevé mais à la fois si ravi. J’ai passé les portes de cette salle car à l’époque, épuisé par le rythme de travail et d’autres raisons personnelles, je n’étais pas en forme. Mon père m’avait suggéré de me reprendre en main. J’adore cette salle, elle n’est pas immense, pas de grandes renommée, mais elle est à taille humaine. L’aspect humain est pour moi la première vertu du sport, il fait rapprocher les gens et les pousse à bosser en équipe.

En parallèle, côté mer, car j’ai un petit pied à terre dans le nord de la France, j’ai fait un peu de kayak en 2014. En juillet de cette année, toujours dans le nord pas de Calais, j’ai commencé un peu sans conviction un sport maritime très peu connu, le longe-côte.

photo-longe-coteQu’est-ce que le longe-côte ? En fait, ce sport, à la base pour les voyants, consiste à marcher dans l’eau de mer en combinaison. Ça ne paraît pas physique mais c’est physique. Après tout, il y a la force de l’eau, les vagues, les marrées, le vent et j’en passe !

Mon père a fabriqué l’année dernière dans un coin de notre garage, une barre dérivée d’une pagaie ce qui me permets de marcher en indépendance. J’ai fait ma première compétition en avril de cette année, c’était pour le fun et cela m’a mené bien plus loin que je ne l’escomptais.

photo-longe-cote-2J’ai ressortis mon vélo tandem et ça fait du bien de pouvoir rouler ! Depuis 2013, je retrouve le plaisir de pédaler.

Mon rêve ce serait de faire du parachute ascensionnel. Quand j’étais enfant et jeune adolescent, j’ai fait des baptêmes de toutes sortes : voiture de rallye, spéléologie, montgolfière, ULM, jet-ski, bateau, moto, et bien plus. J’ai fait un baptême en petit avion et l’instructeur m’a même permis d’atterrir.

Je m’appelle Grégory Dubois, et j’estime avoir encore beaucoup de choses à faire dans ma vie et dans le domaine sportif. »

Mémoire sur les effets du sport chez les personnes déficientes visuelles

Chloé Joly est étudiante en kinésithérapie à Charleroi. Elle réalise un mémoire sur les effets du sport chez les déficients visuels. L’étude compare l’équilibre, la représentation spatiale et le bien être entre des personnes sportives et non sportives.

eh2e1614Elle souhaite rencontrer des personnes avec une déficience visuelle pour réaliser des mesures. Celles-ci seront prises une unique fois, durant 20 minutes. Elle se déplacera avec les appareils nécessaires pour réaliser cette étude lors d’un atelier, ou d’un rendez-vous…

Chloé Joly – chloejo@hotmail.fr

 

Courir pour la vie

Venez nous rejoindre les samedi 7 et dimanche 8 mai à la Sapinette (Mons) pour célébrer la vie, lutter contre le cancer, mettre à l’honneur ceux qui ont vaincu ou se battent encore contre cette maladie.

Les Amis des Aveugles et Malvoyants constituent leur propre équipe de marcheurs et joggeurs, déficients visuels et voyants, pour le Relais pour la vie 2016 ! L’occasion de se rassembler pour une bonne cause !

https://i1.wp.com/www.chc.be/SiteWebCHC/media/Contenus/A%20propos%20du%20CHC/dons%20et%20soutiens/202Pt.jpg

Le principe est simple : l’équipe de marcheurs et joggeurs se relaiera durant 24 heures. Au moins une personne de l’équipe devra être présente sur la piste, suivant son rythme, son endurance et la tranche horaire préalablement choisie.  Le reste du temps, les participants sont libres de rester ou pas sur place ; et profiter des diverses installations et stands.

Ces 24 heures de mobilisation symbolisent en effet le combat de chaque instant mené par les patients et leurs proches contre la maladie.

Un Relais pour la Vie n’est donc pas une compétition sportive ! C’est un moment à vivre ensemble, une belle ambiance à partager et surtout une fine équipe motivée !

Modalités d’inscription : nous renvoyer le formulaire d’inscription cliquez ici dûment rempli et faire votre versement sur le compte BE39 0015 3194 2319 avec la communication suivante: Nom, Prénom, Relais pour la vie impérativement avant le vendredi 22 avril. Dès réception du paiement, nous vous confirmons votre inscription.

Objectifs : 100 marcheurs et joggeurs ? Récolter 1000 euros !

Quand ? Du samedi 07/05/2016, 15h au dimanche 08/05/2016, 15h

Où ? Centre ADEPS de la Sapinette – avenue de la Sapinette, 3 – 7000 Mons (Prises en charge de la gare de Mons à la Sapinette possibles).

Prix : 10€

Intéressés ? Tentés par l’expérience ?

Prenez-vite contact avec le service Sports et Loisirs pour plus d’informations au numéro d’appel général 065/40 31 00. Vos proches, amis et collègues sont également les bienvenus ! Un courrier comprenant un planning sur base de la tranche horaire choisie vous sera communiqué une semaine avant l’évènement. Nous restons d’ici là à votre disposition pour toute autre question.

 

Jouer au football sans voir : le cécifoot ou 5-a-side

Le cécifoot ou football 5-a-side est une adaptation du football pour déficients visuels. Le Brussels 5-a-side inaugure ses infrastructures dans le cadre d’une manche du championnat de France à Bruxelles les 26 et 27 mars 2016.

Le Brussels 5-a-side est le premier club belge de cécifoot a avoir vu le jour, au départ d’une ASBL créée en 2000 qui a pour objet  l’intégration de la personne en situation de handicap via le sport, en ce compris son bien-être et sa vie sociale.  Les joueurs pratiquent cette activité sous forme de loisir ou en compétition.

-® James Bill (4)

-® James Bill

Faute d’équipes suffisantes (uniquement 3 équipes francophones et aucune néerlandophone), organiser un championnat belge est impossible. Les joueurs doivent donc participer soit à un championnat d’un pays (voisin de préférence, pour la longueur des déplacements et les frais y afférents), soit à des tournois amicaux internationaux pour augmenter leur niveau de jeu. Le club participe depuis 2010 au championnat français. Aucune infrastructure aux normes internationales n’existait en Belgique jusqu’en octobre 2015.

Avec l’aide de Cap 48 et de la Région Bruxelloise, le Brussels 5-a-side a pu se doter des barrières latérales fabriquées par la firme qui a fourni les Jeux Paralympiques de Londres en 2012.  Implantées à l’Académie du RSC Anderlecht, grâce à la Fondation Vanden Stock,  elles donnent la possibilité aux joueurs de pratiquer leur sport sur terrain synthétique en outdoor, comme demandé par le règlement international.

Vu cette nouvelle possibilité, le club organisera une manche du championnat de France le 26 et le 27 mars. Parallèlement aux matches, un atelier de sensibilisation au cécifoot se déroulera sur un terrain annexe, afin de faire prendre conscience, aux personnes voyantes, des difficultés que représente la déficience visuelle et de ce fait, modifier le regard sur le handicap et promouvoir l’intégration de personnes moins valides dans la société en général et par le sport en particulier.  Toute personne valide ou moins valide pourra essayer la discipline grâce à un encadrement approprié.

Jouer au football sans voir – le cécifoot ou 5-a-side (dénomination paralympique)

Le cécifoot ou football 5-a-side est une adaptation du football pour déficients visuels. Sa pratique est régie  par un règlement international (IBSA) qui définit deux catégories avec des règles propres

La catégorie B1 pour non-voyants et assimilés, sport paralympique se jouant avec ballon sonore et bandeaux sur les yeux. La catégorie B2/B3 pour malvoyants.

Seule la catégorie B1 est un sport paralympique et l’événement sportif organisé concerne uniquement cette catégorie.

Le 5-a-side se joue sur un terrain extérieur aux dimensions de mini-foot (40m/20m) avec des goals de 3m/2m et des barrières latérales disposées sur toute la longueur du terrain.

Les équipes sont composées de 5 joueurs : 4 joueurs de champs déficients visuels et un gardien, bien voyant mais qui ne peut sortir de son goal que dans un espace très réduit et délimité.

Les joueurs signalent leur position par des codes verbaux, certains étant obligatoires pour la sécurité du jeu (« voy »).  Ils sont aidés par trois guides bien voyants : le coach de l’entrejeu, le guide de l’attaque et le gardien qui organise la défense.

-® Oliver Biddle (7)

-® Oliver Biddle

  • Planning

Action de sensibilisation « grand public »  le samedi 26 de 10h à 12h et de 14h30 à 16h30.   Inscriptions sur place.

Compétition les samedi 26 et dimanche 27 mars selon le tableau ci-dessous.

La compétition se déroule sur deux terrains en parallèle, les équipes ayant été réparties en deux pool par tirage au sort en début de saison.

Samedi 26 mars

9h   Handisport Cénon – Cécifoot Charleroi

10h Saint-Mandé – AVH Paris                            et     SCS Paris-  Brussels Anderlecht Violaines

14h Don Bosco Nantes – Saint Mandé             et     Toulouse FC et SC Paris

15h AVH Paris – Cécifoot Charleroi                  et      Brussels Anderlecht Violaines- SC Schiltigheim

17h Don Bosco Nantes- Handisport Cénon     et     Toulouse FC- SC Schiltigheim

Dimanche 27 mars

9h   Saint-Mandé- Handisport Cénon                et     Toulouse FC – Brussels Anderlecht Violaines

10h Don Bosco Nantes – AVH Paris                   et     SC Schiltigheim- SC Paris

  • Lieu de la compétition

RSC Anderlecht- Académie – Drève Olympique 1 – 1070      Bruxelles

  • Plus d’infos
TEL :  02/779.41.58 (+ répondeur) ou 0475/67.40.73
FAX :   02/779.41.58
E-MAIL :  
info@cecifoot.be
info@5-a-side.be
SITE WEB :   http://www.cecifoot.be

Eléonor Sana – Vice championne d’Europe de handiski

Eléonor Sana, 18 ans, fréquente l’enseignement ordinaire en option sport. Sportive belge de haut niveau, elle est actuellement la vice-championne d’Europe de handiski.

Avec quel type de malvoyance vis-tu ? Que perçois-tu ?

J’ai un retinoblastome bilatéral génétique, c’est un can-cer de la rétine que j’ai depuis la naissance. Je perçois les couleurs, les formes. Par exemple à un mètre je ne distingue pas le nez d’une autre personne. J’ai l’impression qu’elle a des trous à la place des yeux car c’est très sombre. Pour mieux vous rendre compte de ce que je vois, approximativement, prenez un sachet de Kellogs vide et regardez à travers.

photo eleanor sana

Photo : à droite Eléonor, à gauche sa sœur Chloé, lors d’un entrainement en novembre 2015 à Tignes.

Comment as-tu appris à skier ?

J’ai appris à skier dès le plus jeune âge, avec mes parents. Je n’ai jamais pris de cours de ski quand j’étais plus petite. Maintenant que je fais de la compétition, c’est vrai que j’ai besoin d’un guide pour pouvoir me retrouver dans un slalom ou autres disciplines. Mon guide qui est notamment ma sœur, se trouve devant moi, elle a un gilet fluorescent et nous nous parlons avec des écouteurs pour que je puisse la suivre.

Est-ce que tu encouragerais les personnes en situation de handicap de faire du ski ? Comment et où peuvent-elles apprendre ?

Oui je les encouragerais, pour qu’elles puissent dépas-ser un sentiment de « limite » dans leur handicap et pour leur montrer que ce n’est pas parce que on a un handi-cap que l’on ne peut pas faire des choses comme le reste des gens. Si ces personnes ont envie d’apprendre je leur dirais de prendre contact avec La Ligue Franco-phone Handisport.

As-tu pris goût à la compétition ?

J’ai toujours adoré la compétition, car avant de pratiquer le ski, je faisais déjà de la gym dans un club où nous avions des compétitions. J’adore montrer ce que je peux faire et me surpasser.

Pour l’opération caritative Cap 48, tu as participé à la course de voiliers Fasnet Race, quel est ton plus beau souvenir ?

Mon plus beau souvenir est d’avoir pu voir les dauphins nager à côté de notre bateau. Tout le monde a mis tout en œuvre pour que je puisse aussi les apercevoir et je les remercie car cela était un merveilleux moments.

Quels sont tes rêves ou projets pour l’avenir ?

Comme rêve et projet en même temps, j’aimerais pou-voir aller jusqu’aux jeux paralympiques d’hiver en 2018.

Reportage de la RTBF

https://www.rtbf.be/video/detail_soc-portrait-eleonor-sana?id=2009114

Courez les 20 km de Bruxelles pour Les Amis des Aveugles

Courez solidaires aux 20 km de Bruxelles 2016 !

Pour la 37e édition des 20 km de Bruxelles, le 29 mai prochain, Les Amis des Aveugles et Malvoyants relèveront le défi encore cette année. Rejoignez notre équipe composée de binômes malvoyants ou aveugles et guides, mais aussi de toute personne souhaitant se joindre à nous ! Invitez votre famille, vos collègues et vos amis à porter nos couleurs !

Rejoignez l'équipe des Amis des Aveugles aux 20 km de Bruxelles

Rejoignez l’équipe des Amis des Aveugles et nous interviendrons dans vos frais d’inscription !

S’inscrire dans l’équipe des Amis des Aveugles c’est obtenir sa place dans la course sans frais d’inscription tout en soutenant les personnes aveugles et malvoyantes de tout âge à accéder aux activités sportives que nous développons.

Patrice, coureur aveugle, entouré de ses deux guides
Patrice, coureur aveugle, entouré par ses deux guides voyants

Comment s’inscrire aux 20 km de Bruxelles dans l’équipe des Amis des Aveugles ?

Retournez-nous le formulaire d’inscription (.doc) ou le formulaire d’inscription (.pdf) dûment rempli avant le mercredi 9 mars obligatoirement. Dès réception, nous vous confirmerons votre inscription gratuite. Toutes les formalités administratives sont assurées par nos soins. Pour les personnes déficientes visuelles, il est possible de courir en binôme avec un guide voyant.

Inscription aussi par téléphone au 065/40.31.00 ou par mail à l’adresse s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org. Le service sports et loisirs assurera la coordination et vous transmettra les nouvelles informations pratiques en temps utile.

Envie de soutenir nos actions sportives en faveur des personnes aveugles et malvoyantes ?

Pour soutenir nos projets sportifs en faveur des personnes déficientes visuelles, effectuez votre don en ligne via notre application sécurisée ou par virement traditionnel :

  • Au numéro de compte IBAN : BE49 0017 0000 0071 – BIC : GEBABEBB
  • Avec la communication : 20km + nom + prénom