Des loisirs adaptés pour jeunes déficients visuels pendant l’été !

Pour la première fois, Les Amis des Aveugles proposeront des activités ludiques pour les jeunes aveugles et malvoyants. Rires, détente, amitié, découvertes et bonne humeur seront au programme de l’été !

Depuis plusieurs années, notre centre de réadaptation organise des stages et des activités thérapeutiques avec le but de développer les sens compensatoires des jeunes déficients visuels afin d’accroitre leur autonomie. Désireuse de répondre aux sollicitations de parents,  l’association propose durant l’été – en plus des activités thérapeutiques – une programmation de loisirs et de divertissements pour les enfants et ados déficients visuels.

Parmi les activités organisées, les jeunes aveugles et malvoyants profiteront d’ateliers musique et de danse, de la visite d’un parc d’attraction, de la pratique du vol en planeur ou encore de visites sensorielles. Ces activités ont l’avantage d’être encadrées par le service loisirs des Amis des Aveugles et d’être GRATUITES. Il y en a pour tous les goûts car elles ont été pensées aussi bien pour les 3 à 5 ans, les 6 à 11 ans et que pour les plus grands de 12 à 18 ans ; avec l’objectif de se divertir.

Pratiquement, ne pas oublier d’emporter les documents attestant le handicap de l’enfant.  Aides optiques, filtres, casquettes et crèmes solaires sont les bienvenus ! Pour les activités se déroulant sur une journée complète, les enfants de 6 à 11 ans doivent apporter leur pique-nique et boissons sauf lorsqu’un lunch est prévu (voir agenda). Le transport est aussi prévu pour certaines activités.

Pour consulter le planning des activités, rendez-vous sur notre agenda ! http://amisdesaveugles.org/agenda.html 

Inscriptions et renseignements auprès du service loisirs par téléphone au 065 40 31 00 ou par mail s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org

 

Exposition des œuvres de Mireille Thys, déficiente visuelle, du 27 mai au 02 juillet à Vaucelles (Namur)

Mireille Thys, artiste-peintre déficiente visuelle, expose ses œuvres dans le cadre de l’exposition « Couleurs – Matière » du 27 mai au 02 juillet 2017 à la Galerie des Collines à Vaucelles (Namur). www.galeriedescollineshubert.com.

« Couleurs – Matière»

Mily Delstanche, Mireille Thys

 Vernissage – cocktail

le samedi 27 mai 2017 de 17 à 20 heures, présentation à 18 h.

Une visite au château de Hierges est programmée à 15 h sur réservation (15 personnes)

27/05/2017 – 02/07/2017

Ouvert les samedis et dimanches de 14 h. à 17 h.,

ainsi que sur rendez-vous.

Avant le vernissage du 27 mai à la Galerie des Collines de Vaucelles et la  présentation des artistes à 18h00, une visite au château de Hierges et de sa nouvelle galerie d’art est programmée à 15h00 sur réservation 00 32 496 952 413 (15 personnes).

Au programme : entrée par le parking privé, découverte de la basse-cour et de la haute cour, puis des jardins ; ouverture des trois niveaux de la tour : la salle d’armes, les deux salles d’exposition avec présentation des œuvres de Gustave Marchoul, Mily Delstanche, Mireille Thys et pour terminer la vue impressionnante sur la région depuis le dernier étage, avant de rejoindre la galerie des collines pour le vernissage – cocktail de l’exposition :

« Couleurs – Matière »

Mily Delstanche, Mireille Thys

Galerie des Collines Rue du Moulin, 79 5680 Vaucelles – Namur – Belgique. 0496 952 413. http://www.galeriedescollineshubert.com

Mily DELSTANCHE 1914 – 2008

Déjà en 1954, on sentait d’où venait le vent avec cette féministe des premières heures pour provoquer certains remous. Elle enseignait la philosophie et la religion aves une grande ouverture d’esprit et publia : La femme dans la société contemporaine (éd. UDOC).

Après le décès de son mari, architecte, Mily Delstanche se découvre une nouvelle passion : la peinture. A l’époque on a dit d’elle : « Le moteur de la jeune passionnée… » de plus de quatre-vingts ans « l’enthousiasme, l’enthousiasme, et encore l’enthousiasme ». Elle commence alors à laisser courir son imagination sans complexe. Elle passe du figuratif à l’abstrait au gré de sa créativité. Ses sujets sont variés, ses couleurs riches, ses compositions particulièrement chaleureuses. Sa production est considérable : plus de 700 oeuvres, toutes répertoriées avec minutie.  Quelques expositions lui ont été consacrées à Bruxelles et en province.(http://galeriemily.skynetblogs.be/).

Mireille THYS

Depuis plus de 15 ans, la vision de Mireille Thys se dégrade, la conduisant vers la cécité. Elle a quitté l’agence bancaire qu’elle dirigeait et s’est consacrée au dessin et à la peinture en suivant les cours de l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi. Derrière la représentation visible que le spectateur a parfois envie de toucher, qu’y a-t-il de singulier ou d’universel ? Et si l’œuvre de cette artiste nous offrait une voie –  parmi d’autres sans doute –  pour accéder à l’invisible.

Ses compositions   –  technique mixte – laissent apparaître des formes, de la couleur, de la matière. « J’ai beaucoup tra­vailler sur l’arbre naturel mais aussi l’arbre symbolique, l’arbre gé­néalogique, l’arbre comme être vivant. Je veux passer soit dans l’arbre, soit au-delà de l’arbre, peut-être dans un autre monde. J’ai travaillé les racines, les troncs, les nœuds. ». L’artiste travaille à plat sur une table : « Je tourne autour si bien que je ne sais parfois pas quel sens donner au tableau. Cela me permet aussi d’utiliser l’énergie et les mouvements circulaires. Je dessine avec des mé­langes de colle pour créer des repères, je laisse sécher et après vient la couleur. D’autres matières s’y intègrent : du bois, de la corde, des écorces formant des reliefs complètement fondus dans le tableau ».

Découverte du livre « Les Châteaux de Ghlin »

Passionnés de lecture et de littérature  ?

Dans la collection Des joyaux à découvrir, l’ASBL Mon’s livre publie un livre consacré aux anciens châteaux de Ghlin, écrit par Monsieur Michel Wautelet et Madame Marie-France Debacker. Découvrez-le le 25 avril à 14h30 aux Amis des Aveugles en présence des deux auteurs.

Rendez-vous littéraire organisé pour personnes aveugles ou malvoyantes.

Les Châteaux de Ghlin, Mon’s livre, de Michel Wautelet et Marie-france Debacker

En 2016, ce sont les surprenants châteaux de Ghlin, disparus ou encore debout, qui seront mis en avant avec la collaboration de Michel Wautelet et Marie-France Debacker, ainsi que de l’auteur de bandes dessinées Willy Lambil, du photographe montois Stefano Petrella et d’une aquarelliste de Ghlin, Josiane Lévêque.

Commune très prospère au 19e et dans la première moitié du 20e siècle, Ghlin était alors un lieu de villégiature privilégié des Montois. Nombreux furent alors les aristocrates et riches bourgeois qui y acquirent des domaines et y firent édifier de belles demeures souvent qualifiées de « châteaux », signes ostentatoires de leur statut social. On dénombre plus de 15 châteaux à Ghlin : Milfort, Moncoureur, Blancs Marais, Barrière, Gigault, Château Rouge, Aulnois, Joncquoy, Anchin, Festinoy, Lambilliotte, Courroies, Daumeries,..

Ne ratez pas cette occasion. Des exemplaires du livre seront proposés à la vente (tarif préférentiel).

Informations pratiques

Mardi 25 avril 2017 à la Résidence Comtesse Madeleine d’Oultremont, rue de la Barrière, 39 à 7011 Mons.

Rencontre ouverte à tout public – Entrée gratuite – verre de l’amitié offert.

Inscriptions : s.culture@amisdesaveugles.org – 065/40.31.00

L’exposition d’Aimé Mpane adaptée par Les Amis des Aveugles au Musée Ianchelevici

L’exposition « J’ai oublié de rêver » d’Aimé Mpane est accessible du 01/04/2017 au 11/06/2017 au Musée Ianchelevici de la Louvière – MiLL. Les Amis des Aveugles et Malvoyants ont adapté la visite de l’exposition en rédigeant les descriptions des œuvres afin que les personnes déficientes visuelles puissent également profiter du travail de l’artiste.

L'affiche de l'expo est sur fond gris : à gauche, la statue en bois d'un homme nu, grand et mince. Il est debout, trois-quarts dos, tête baissée et bras croisés devant un carré jaune comprenant un disque noir. En haut de l'affiche : Aimé Mpane, j'ai oublié de rêver. A droite, les coordonnées du musée et les heures d'ouverture. En bas, les dates : du 1/04 au 11/06. 	  Description de l'affiche de l'exposition :  L'affiche est sur fond gris : à gauche, la statue en bois d'un homme nu, grand et mince. Il est debout, trois-quarts dos, tête baissée et bras croisés devant un carré jaune comprenant un disque noir. En haut de l'affiche : Aimé Mpane, j'ai oublié de rêver. A droite, les coordonnées du musée et les heures d'ouverture. En bas, les dates : du 1/04 au 11/06.

Description de l’affiche de l’exposition :

L’affiche est sur fond gris : à gauche, la statue en bois d’un homme nu, grand et mince. Il est debout, trois-quarts dos, tête baissée et bras croisés devant un carré jaune comprenant un disque noir. En haut de l’affiche : Aimé Mpane, j’ai oublié de rêver. A droite, les coordonnées du musée et les heures d’ouverture. En bas, les dates : du 1/04 au 11/06.

Aimé Mpane, un artiste inspiré par le continent africain

Le thème principal de l’exposition est le mal-être du continent noir. Au cours de la visite, les visiteurs seront amenés à s’interroger sur les dérives de notre société et à réfléchir à l’avenir qu’ils souhaitent laisser à leurs enfants. Ainsi, les rites et la tradition africaine seront évoqués, car il s’agit d’une importante source d’inspiration pour l’artiste qui en offre une vision revisitée sous le prisme de l’art contemporain. Les sujets traités dans cette exposition sont chers à Aimé Mpane et leur évocation permet de comprendre et ressentir sa démarche artistique.

Une exposition adaptée aux personnes aveugles et malvoyantes

Pour préparer une visite adaptée, plusieurs étapes sont nécessaires. Premièrement, l’équipe du Musée Ianchelevici et l’artiste déterminent les thématiques évoquées durant la visite. Ensuite, il y a un travail de sélection des œuvres poursuivi par la conception, la scénographie de l’exposition, etc. La dernière étape est confiée à l’équipe des Amis des Aveugles qui a pour rôle d’adapter l’exposition pour la rendre accessible à un public plus large.

Une guide déficiente visuelle formée par Les Amis des Aveugles

Pour que cette exposition soit accessible au public déficient visuel, Les Amis des Aveugles ont rédigé les descriptions des œuvres pour que la guide, Kimberley Parée, puisse « donner les œuvres à voir » au public. Kimberley, non-voyante, a été formée par une ergothérapeute de l’association afin qu’elle puisse diriger les visiteurs d’une salle à l’autre.

Kimberley Parée, guide non-voyante, formée par une érgothérapeute des Amis des Aveugles

Kimberley Parée, guide non-voyante, formée par une érgothérapeute des Amis des Aveugles

« Lors de la préparation d’une exposition, l’imprévu peut toujours survenir et nous obliger à faire des changements de scénographie ou d’adaptations sans que le public ne puisse deviner le stress de dernière minute. C’est cela qui rend parfois les préparatifs aussi agités que lors du lancement d’un spectacle ou autre grand événement… » précise Kimberley Parée qui guide l’exposition.

Grâce à cette mise en œuvre, le public déficient visuel peut découvrir l’exposition lors des visites adaptées organisées avec Les Amis des Aveugles et Malvoyants les mercredis 10 mai et 7 juin ou les dimanches 7 mai et 4 juin par le musée Ianchelevici.

Sensibilisation à l’audiodescription au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Audioscenic, EOP ! a. s. b. l. (The Extraordinary Film Festival – TEFF), Fondation I See, l’Œuvre Fédérale Les Amis des Aveugles et Malvoyants, l’Œuvre Nationale des Aveugles (ONA), l’Œuvre Royale pour Aveugles et Malvoyants La Lumière, Les Professionnels de l’Audiodescription Francophone (PAF) ont mutualisé leur expertise et leurs efforts, et se sont rassemblés au sein d’une plateforme « Accessibilité à l’audiovisuel ». Mercredi 29 mars, celle-ci a sensibilisé le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’audiodescription qui permet de rendre la vie culturelle et récréative, les loisirs et les sports accessibles aux personnes déficientes visuelles comme le prévoit la Convention de l’ONU adoptée en 2006.

Mémorandum.pdf

Mémorandum.doc

Vous aussi, vous voulez faire la même expérience que les députés ? Alors, fermez les yeux et plongez-vous dans l’univers des sons…

Discours d’introduction.doc

Le festival Trolls & Légendes s’adapte au handicap visuel

Seul festival à regrouper tous les aspects de la Fantasy – de la littérature au jeu en passant par la musique, la bande dessinée, l’illustration et le cinéma – Trolls & Légendes revient à Mons les 14, 15 et 16 avril 2017. Les organisateurs ont fait appel aux Amis des Aveugles et Malvoyants pour rendre l’événement accessible au public déficient visuel.

Voyage au cœur de la Fantasy

Pour sa septième édition, le festival propose un programme exceptionnel, déployé sur trois jours.  Des invités de marque et de nouveaux espaces seront à découvrir dès le vendredi matin ! Le temps de ce long week-end, vous pourrez voyager dans les mondes imaginaires de la Fantasy, rencontrer les plus grands auteurs, dessinateurs et illustrateurs du genre, profiter de spectacles et animations extraordinaires pour petits et grands, découvrir un artisanat féerique de qualité, plonger dans l’univers du jeu, assister à des projections, danser et même chanter.

Cliquez ici pour écouter l’audiodescription de l’affiche.

Un festival adapté par les Amis des Aveugles

Trolls & Légendes souhaite plus encore que les autres années, s’inscrire dans une démarche globale d’ouverture. Avec la collaboration des Amis des Aveugles, un soin tout particulier est apporté à l’accessibilité et à l’accueil des personnes déficientes visuelles.

Les supports tels que l’affiche de l’événement et les informations pratiques ont été transcrits en braille par le centre de transcription adaptée de l’association. De plus, le service accompagnement a réalisé une adaptation tactile et une adaptation audio de l’affiche du festival. L’association a également formé les bénévoles de Trolls & Légendes pour que l’accueil des personnes aveugles ou malvoyantes soit optimal et adéquat.

Des films en audiodescription pour les personnes déficientes visuelles

Le film « Harry Potter à l’école des sorciers » audiodécrit par l’association sera projeté le vendredi 14 avril et le film « Le voyage de Chihiro » également audiodécrit par Les Amis des Aveugles sera projeté le dimanche 16 avril. Enfin, Durant tout le Festival, un concours sera réalisé avec à la clé des cadeaux à gagner. Pour permettre aux personnes déficientes visuelles d’y participer, les informations relatives au concours ont été adaptées par l’association.

D’autres initiatives ont été mises en place par les organisateurs du festival pour rendre accessible l’événement aux personnes déficientes visuelles : parkings PMR, accès rapides aux caisses et aux entrées, large podium pour que tout le monde puisse profiter des spectacles, …

Une visite du festival est prévue par le service sports et loisirs le vendredi 14 avril 2017.

Quai d’Orsay – en audiodescription sur la RTBF – 17/03 – 20h50

Suffisamment rare que pour être souligné, la RTBF diffuse ce vendredi 17 mars un film en audiodescription. Au programme de la soirée : « Quai d’Orsay ». Thierry Lhermitte en ministre des affaires étrangères, Julie Gayet en conseillère Afrique ; un casting de premier choix pour cette adaptation de la bande dessinée à succès éponyme. Vendredi 17 mars à 20h50 sur la Une – en audiodescription.  Pour connaitre la procédure d’activation de l’audiodescription sur le décodeur VOO, cliquez ici, pour le décodeur Proximus, cliquez ici.  

Affiche-quai-d-orsay

A l’origine du film, une bande dessinée de Christophe Blain et Abel Lanzac. Le réalisateur Bertrand Tavernier ne connaissait pas Quai d’Orsay qu’il a découvert grâce au cadeau d’un ami. « Je l’ai lu dans la nuit, d’une traite. Dès le lendemain, j’ai demandé à mon producteur et associé, Frédéric Bourboulon, d’en acheter les droits d’adaptation. » explique Bertrand Tavernier à nos confrères d’Allô Ciné.

Résumé :

Arthur Vlaminck est un jeune énarque, nouveau venu au Quai d’Orsay. Il a été embauché pour écrire les discours d’Alexandre Taillard de Vorms, le charismatique ministre des Affaires Étrangères. Ce dernier est un tourbillon et le jeune homme peut à peine prononcer un mot face à lui. Lorsque le politicien, très occupé, daigne lui consacrer de brefs instants, il jette un coup d’œil aux textes que le jeune conseiller lui a concoctés. Puis, sans tenir compte de l’opinion du rédacteur, il les corrige comme bon lui semble. Le directeur du cabinet du ministre sert de guide au jeune homme et lui apprend notamment à composer avec le tempérament fougueux de Taillard…

Retrouvez les séances de cinéma en audiodescription organisées par Les Amis des Aveugles sur : http://amisdesaveugles.org/agenda.html

Projection en audiodescription de « La Prunelle de mes yeux »au Festival International du Film d’Amour de Mons

Dans le cadre du 33e Festival International du Film d’Amour de Mons, l’Œuvre Fédérale LES AMIS DES AVEUGLES ET MALVOYANTS a l’honneur de vous convier à la projection en audiodescription du film au cinéma PLAZA-ART (rue de Nimy, 12 à MONS), mercredi 15 février 2017 – accueil des 14h30.

LA PRUNELLE DE MES YEUX

Comédie française réalisée par Axelle ROPERT.

Avec dans les principaux rôles: Mélanie Bernier, Bastien Bouillon… (Durée: 1 h 30)

Résumé: Une fille, un garçon. Elle aime la musique, lui aussi (mais pas la même). Ils se détestent, ils se croisent sans cesse. Et surtout : elle est aveugle, il voit parfaitement. Un jour, par provocation, il se fait passer pour aveugle auprès d’elle. Ce qui n’était qu’une mauvaise blague dure, l’amour arrive, la situation se complique, et la supercherie va devenir explosive.

Réservations et renseignements :

  • par téléphone: 065. 40.31.00
  • par mail: s.culture@amisdesaveugles.org

Réservation obligatoire avant le 08 février 2017

Dans la limite des places disponibles

Entrée gratuite

Possibilité de prise en charge à la gare de Mons à 14h00

(uniquement pour les personnes n’ayant pas d’autres moyens et sur réservation)

Exposition « Touch to See » à Ixelles du 26 au 30 janvier 2017 – accessible aux personnes aveugles et malvoyantes

Dans le  cadre du 20e anniversaire du Fonds pour la recherche en Ophtalmologie, le docteur Laure Caspers, secrétaire du Fonds, organise à la Maison Malibran à Ixelles du 26 au 30 janvier 2017, une exposition de 30 peintures de l’artiste et ophtalmologiste américaine, Stéphanie Skolik. Exposition qui se laissera toucher pour être accessible aux personnes déficientes visuelles !

invitation_verso

Exposition « Touch to See »

Dans le but de rendre l’art accessible aux personnes aveugles et malvoyantes, l’exposition « Touch to See » proposera des moulages correspondant aux peintures présentées. Les aveugles et malvoyants  pourront  « voir » les peintures en palpant les moulages du bout des doigts. Les personnes dont la vision est bonne pourront expérimenter et mieux comprendre la malvoyance en regardant d’abord les peintures puis en mettant  un cache sur leurs yeux pour retrouver les formes de la peinture sur le moulage.

Infos pratiques

L’exposition se déroule à la Salle Malibran, rue de la digue 10 à 1050 Ixelles à 2 pas de la place Flagey du 26 janvier au 30 janvier 2017 de 14h à 20h. Le  vernissage aura lieu du le jeudi 26 janvier de 18h30 à 22h.

Biographie de l’artiste

Stéphanie Skolik, a commencé à peindre à l’âge de douze ans. Elle a dû décider si elle voulait poursuivre une carrière en tant que médecin ou en tant qu’artiste. Elle a finalement choisi la médecine, mais peint encore à l’heure actuelle. Pendant 40 ans, elle n’a montré ses œuvres à personne. Comme elle dit, elle peint pour «le voyage, l’expérience personnelle… Peindre ce qui est dans mon esprit sur une toile ».

Stéphanie Skolik a obtenu son diplôme de l’École de médecine en 1985. Elle admet, cependant, que pendant ses années passées à l’université, elle a hanté le département des Beaux-Arts. Elle a d’ailleurs pris deux années de congé pendant ses études de médecine pour poursuivre une formation artistique. Elle a fini par retourner à sa vocation pour la médecine, et depuis plus de 20 ans, s’est consacrée à améliorer la vie de ses patients. Elle est ophtalmologue à Huntington en Virginie-Occidentale et responsable du Huntington Retina Center. En 2013, elle a reçu un prix pour sa recherche sur la rétinopathie et l’invention de dispositifs pour aider à la chirurgie oculaire.

« En tant que médecin qui travaille dans le domaine de l’ophtalmologie et plus particulièrement dans les pathologies de la rétine, je suis plus consciente de ma propre vision et de comment créer une représentation visuelle de ce que je vois, à la fois la perception interne et externe, est communiquée dans mon travail.« .  Elle expérimente une grande variété de techniques : peinture à l’huile, aquarelle, charbon de bois, pastel et de styles, y compris le réalisme, le surréalisme et l’abstrait. « Je n’ai pas besoin de mots pour expliquer mes tableaux… Ils sont le résultat de mes efforts et sont comme des souvenirs de mon expérience personnelle. Quand je les regarde, je suis transportée de nouveau à ce sentiment. Je retourne au moment où j’ai placé ce pigment sur la toile ou sur le papier. Le temps s’arrête. Magique. Immortel. Au moins pour moi…. ».

Son souhait est de rendre son travail accessible à tous de toutes les façons possibles. Ses expositions comprennent des reliefs, des étiquettes braille et des descriptions approfondies. Les visiteurs profitent de ses expositions en utilisant des sens multiples.

https://www.hmoa.org/about-us/press-releases/inner-and-outer-vision-the-paintings-of-stephanie-a-skolik-md-reception

« Faut pas lui dire » en audiodescription au Quai 10 de Charleroi

A l’occasion de l’inauguration du Centre de l’image animée et interactive QUAI 10 à Charleroi, profitez de la projection du film « Faut pas lui dire » le 21 janvier 2017 à 13h30. Le film audiodécrit par nos soins est une comédie franco-belge réalisée par Solange Cicurel avec Jenifer Bartoli, Camille Chamoux…

Résumé du film Faut pas lui dire

287884-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxLaura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun : elles mentent, mais toujours par amour ! Quand les trois premières découvrent quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson « Faut pas lui dire » !

Bande annonce

Informations pratiques

Quand ? Le samedi 21 janvier 2017 à 13h30.

Où ? Au QUAI 10 – Quai Arthur Rimbaud à 6000 Charleroi.

P.A.F.: 4 euros.

Réservation 

Ne tardez pas à réserver vos places via le site internet du Quai 10, par mail à contact@quai10.be ou par téléphone au 071/31.71.47 ou sur place à l’accueil (dans la limite des places encore disponibles).

Programmation complète de nos films en audiodescription sur : http://www.amisdesaveugles.org