Des loisirs adaptés pour jeunes déficients visuels pendant l’été !

Pour la première fois, Les Amis des Aveugles proposeront des activités ludiques pour les jeunes aveugles et malvoyants. Rires, détente, amitié, découvertes et bonne humeur seront au programme de l’été !

Depuis plusieurs années, notre centre de réadaptation organise des stages et des activités thérapeutiques avec le but de développer les sens compensatoires des jeunes déficients visuels afin d’accroitre leur autonomie. Désireuse de répondre aux sollicitations de parents,  l’association propose durant l’été – en plus des activités thérapeutiques – une programmation de loisirs et de divertissements pour les enfants et ados déficients visuels.

Parmi les activités organisées, les jeunes aveugles et malvoyants profiteront d’ateliers musique et de danse, de la visite d’un parc d’attraction, de la pratique du vol en planeur ou encore de visites sensorielles. Ces activités ont l’avantage d’être encadrées par le service loisirs des Amis des Aveugles et d’être GRATUITES. Il y en a pour tous les goûts car elles ont été pensées aussi bien pour les 3 à 5 ans, les 6 à 11 ans et que pour les plus grands de 12 à 18 ans ; avec l’objectif de se divertir.

Pratiquement, ne pas oublier d’emporter les documents attestant le handicap de l’enfant.  Aides optiques, filtres, casquettes et crèmes solaires sont les bienvenus ! Pour les activités se déroulant sur une journée complète, les enfants de 6 à 11 ans doivent apporter leur pique-nique et boissons sauf lorsqu’un lunch est prévu (voir agenda). Le transport est aussi prévu pour certaines activités.

Pour consulter le planning des activités, rendez-vous sur notre agenda ! http://amisdesaveugles.org/agenda.html 

Inscriptions et renseignements auprès du service loisirs par téléphone au 065 40 31 00 ou par mail s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org

 

Première sortie de longe-côte adaptée aux aveugles et malvoyants.

En exclusivité le 24 juin, venez vivre un loisir pas comme les autres. Le longe-côte est une randonnée aquatique qui consiste à marcher en mer une fois l’eau à la taille, en groupe, en file indienne. Un bol d’air marin qui vous fera du bien ! 

Le longe-côte : une randonnée aquatique peu banale

A l’initiative de Grégory Dubois, jeune trentenaire sportif et déficient visuel (retrouvez son portrait en cliquant sur ce lien), l’ASBL Les Amis des Aveugles, est la première association belge à participer le 24 juin à une sortie longe-côte organisée dans le Nord de la France. « Ce sport, à la base pour les voyants, consiste à marcher dans l’eau de mer en combinaison. Ça ne paraît pas physique mais c’est physique. Après tout, il y a la force de l’eau, les vagues, les marrées, le vent et j’en passe ! », nous explique Grégory.

Le jeune homme, montois d’origine, a découvert ce sport, il y a quelques années, un peu par hasard.  » Ma mère avait commencé à faire du longe-côte et je ne l’avais pas prise au sérieux. Tout est parti d’une boutade. Je lui ai lancé un jour : marcher dans l’eau, c’est un sport pour grand-mère ! Elle m’a mis au défi de faire mon baptême. Je me souviens qu’il y avait beaucoup de vagues ce jour-là et quand je suis sorti de l’eau, j’étais épuisé… J’ai dormi tout l’après-midi. Puis, pour des raisons de santé, ma mère a dû arrêter et mon père a voulu tenter un baptême, le 13 juin 2015, à l’occasion des journées de la mer à Bray-Dunes, tout près de Dunkerque. ». (Source :La Province)

Une activité adaptée aux personnes déficientes visuelles

« Étant presque aveugle, au début, je tenais ma mère par les épaules, ce qui était une très mauvaise technique. Je n’étais pas libre, plus lent et toujours avec elle et ce n’était pas une bonne façon de rencontrer les gens. »

Pour pouvoir pratiquer le longe-côte avec son fils, Patrick Dubois, va alors avoir une idée révolutionnaire : il va développer une première barre guide afin de pouvoir l’orienter dans l’eau, sans devoir le tenir par la main ou par les épaules Jusqu’en avril 2016, Grégory et son père vont ainsi pratiquer ce sport comme un simple loisir, tout en cherchant à améliorer leurs performances dans l’eau. « Au départ, j’ai inventé cette barre guide pour des raisons de sécurité. L’avantage, c’est que la personne non-voyante ne se tient pas sur les épaules de la personne valide. Ainsi, s’il y a une vague, elle n’aura pas le réflexe de la pousser dans l’eau. Beaucoup de gens ont également une répulsion à tenir, par exemple, un aveugle par la main pour le guider. Et de cette façon, la personne non-voyante est passive. »

Plusieurs autres barres guide ont été développées, dont un modèle de compétition et une autre permettant de guider trois personnes non valides ou affaiblies par une maladie grave. Mais l’intérêt pour cette barre dépasse le monde restreint du longe-côte. Des clubs de marche en montagne se sont aussi manifestés afin d’acquérir un exemplaire.  »  On ne s’y attendait pas du tout ! Notre souhait à présent est que cette invention soit protégée et que mon père soit reconnu comme étant l’inventeur. On espère qu’elle se développera à grande échelle. Notre but n’est pas de gagner de l’argent mais avant tout d’aider les gens « , conclut Grégory. (Source La Province)

Infos pratiques

Sortie prévue le samedi 24 juin – GRATUIT (14h30 – Salle Dubois, rue Jean Baptiste Charcot – 59495 Leffrinckoucke). Les combinaisons vous seront fournies mais pensez au nécessaire de douche !

Inscriptions et renseignements sur les possibilités de prises en charge au 065 40 31 00 ou s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org