Recherche – l’impact du braille sur le cerveau

Image1En décembre dernier, nous avons publié une demande de participation à une recherche concernant l’impact du braille sur le cerveau. Vous avez été nombreux à y répondre et nous vous en remercions.

Arrivée dans une 2ème phase de l’étude, la chercheuse Adélaïde de Heering (ULB) souhaite rencontrer des personnes voyantes qui connaissent le braille pour établir une comparaison avec des personnes déficientes visuelles (le niveau d’expertise du braille peut être très variable, cela n’a pas d’importance). La connaissance du braille peut être soit tactile, soit visuelle.

L’idée est de leur faire passer un petit test sur un ordinateur portable où des lettres, des combinaisons braille et des figures géométriques simples sont présentées deux par deux. La tâche du participant(e) est de déterminer si elles sont identiques ou différentes. Le test dure 1 heure (lieu de rencontrer à convenir).

Contact : Adélaïde de Heering  – addeheer@ulb.ac.be

Publicités

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s