On a testé pour vous … le basket en audiodescription

Vendredi 27 novembre avait lieu un match important entre le club de basket de Mons-Hainaut et Charleroi. Les deux clubs hennuyers s’affrontaient dans le cadre d’un quart de finale de la Coupe de Belgique. Le match aller avait lieu à Mons et pour la première fois une audiodescription était proposée par l’ASBL ASA.

L’ASBL ASA propose depuis plusieurs saisons l’audiodescription de matchs de football (Coupe du monde au Brésil, Diables rouges, Standard de Liège, Charleroi, …). Jean-Marc Streel, journaliste radio et responsable de l’association, nous avait fixé rendez-vous à 19h15 à l’entrée de la salle de basket « Mons Arena ». La foule était présente pour ce match qui promettait d’être serré vu l’enjeu. Après avoir reçu nos billets (gratuits si les déficients visuels étaient accompagnés), nous nous sommes dirigés vers les gradins. Placés sur un coin du terrain à mi-hauteur de la salle, nous sommes aux premières loges. Des récepteurs nous sont distribués pour pouvoir capter l’audiodescription. Il suffit d’écarter les écouteurs pour démarrer le commentaire.

20151127_195044

D’ordinaire les matchs de foot sont audiodécrits par Jean Marc Streel. Pour ce match de basket, il a fait appel à Jérôme, un arbitre et joueur de basket. Il est équipé d’un micro et d’un émetteur pour nous faire vivre la rencontre. L’ambiance commence à monter dans les gradins, nous entendons les tambours, les trompettes et les cris des supporters. Le bruit est impressionnant et bien différent de ce qu’on peut entendre à la télévision. Il nous enveloppe complétement.

12309661_1080523871980264_3380122770120615094_o

Après un échauffement et la présentation des joueurs, le match commence. Le score est très serré dès le départ, les deux équipes se talonnent de quelques points. Jérôme nous fait vivre pleinement le match en nous expliquant les règles et les nombreuses situations qui entraînent des fautes. Le rythme d’un match de basket étant très soutenu (4 périodes – quarts-temps – de 10 minutes), l’audiodescription est indispensable. Elle permet d’être dans l’émotion du match sans se demander ce qu’il se passe et pourquoi le public hue ou applaudit.

20151127_21321720151127_214435

Le match n’a pas dérogé à la présence des (charmantes) pom pom girls. Des animations étaient aussi prévues dans le cadre de l’opération « Viva for life » de la radio Vivacité en faveur des enfants défavorisés.  http://www.rtbf.be/vivacite/emissions/detail_viva-for-life/la-cause?programId=5973#livearea

20151127_214509

Le match a été remporté par Mons-Hainaut (80-68). Très content de cette expérience et d’avoir pu comprendre le match et participé à l’ambiance. Pour suivre l’actualité de l’association ASA, rendez-vous sur facebook : https://www.facebook.com/asa.asbl/

Exposition olfactive Le Nez de Cyrano – 02 et 03 décembre à Bruxelles

Exposition olfactive Le Nez de Cyrano – 02 et 03 décembre à Bruxelles (Carrefour de l’Europe – juste en face de la Gare centrale).

Dans le cadre de la journée internationale de la personne handicapée,  Les Amis des Aveugles et l’ASBL Le Troisième Œil, participent à rendre la culture accessible aux personnes déficientes visuelles et à sensibiliser le grand public à la réalité du handicap visuel., Les Amis des Aveugles en partenariat avec l’UMONS et le parfumeur Olivier Kummer, proposent une exposition sensorielle itinérante pour découvrir la pensée et le siècle de Cyrano de Bergerac. Particularité, les guides sont mal et non voyants. L’exposition sera présente à Bruxelles (Carrefour de l’Europe, 1000 Bruxelles, juste en face de la Gare centrale) le mercredi 02 décembre de 14h30 à 18h00 et le jeudi 03 décembre de 10h à 18h – entrée gratuite.nez-de-cyrano-4

Exposition Le Nez de Cyrano

Baptisée « Le Nez de Cyrano », l’originalité de cette exposition réside dans son aspect sensoriel. D’une part, elle permet de se plonger au beau milieu du 17e siècle – époque de Cyrano de Bergerac – par les odeurs typiques de cette époque. Un bus itinérant, plongé dans le noir, contient des stations avec des fragrances comme par exemple l’odeur de l’iris. Des extraits sonores agrémentent la visite en contextualisant les odeurs senties. D’autre part, des guides déficients visuels ont été spécialement formés par Les Amis des Aveugles pour accompagner le visiteur dans l’obscurité et lui permettre de prendre conscience de ses autres sens.

IMG_2181

Arnaud, guide déficient visuel, accueille un groupe de visiteurs avant de plonger dans l’obscurité de l’exposition.

La visite se déroule par groupe de cinq personnes maxi­mum et dure environ une demi-heure. A la sortie, des informations scientifiques, culturelles et olfactives vous seront proposées. L’exposition est notamment ac­compagnée d’un « Bar à eaux admirables » dans lequel le visi­teur pourra composer, à partir de 24 essences, son propre parfum d’ambiance, loisir préféré des nobles à l’époque de Cyrano. Presque toutes les fragrances proposées étaient connues et utilisées au 17e siècle. Pro­venant des quatre coins du monde, ce sont des essences rares et précieuses qu’il vous sera pos­sible de découvrir.

Composez vous-mêmes votre parfum d’ambiance !

IMG_2173

Commentaires des visiteurs :

  • Quand le nez remplace les yeux, on va vers de nouvelles découvertes bien expliquées au travers de cette activité. Félicitations !-
  • Nos nez ont fonctionné directement avec nos têtes …. sans intermédiaires !
  • Une expérience très intéressantes et bien guidée

La presse en parle :

http://www.lesoir.be/867445/article/actualite/regions/hainaut/2015-05-02/une-vie-chateau-au-grand-huit-ghlin

http://www.telemb.be/les-reportages-grand-huit-spiennes-au-rythme-du-vent_d_16700.html

Un match de Basket en audiodescription à Mons-Hainaut – 27/11

Fan de basket ? L’ASBL ASA vous propose d’assister à un match à Mons-Hainaut le vendredi 27 novembre avec audiodescription !  Le match prévu à 20h verra s’opposer Mons-Hainaut et Charleroi.

Ambiance garantie, au chaud, gratuit pour les couples accompagnant/malvoyant. Réservations par facebook https://www.facebook.com/asa.asbl/ ou mail à audiodescription.belgium@gmail.com.

mons.arena

La Première – émission radio sur les entreprises de travail adapté – 18/11 de 12h à 12h30

A l’occasion de la semaine européenne de la personne handicapée, l’émission radio de la RTBF de ce mercredi 18 novembre évoquera de 12h à 12h30, le sujet des entreprises de travail adapté, dans quels secteurs elle travaillent, le nombre de travailleurs qu’elles emploient, quelles sont les difficultés rencontrées, etc.

Participeront à ce plateau radio, Dany Drion en tant que représentant des ETA wallonnes et directeurs des ateliers Jean Del’Cour à Liège, Benoit Ceysens, en tant que représentant des ETA bruxelloises et directeur de la Ferme Nos Pilifs à Bruxelles et Alice Baudine, Administratrice générale de l’AWIPH.

Podcast disponible prochainement

Pour découvrir les différentes activités de l’entreprise de travail adapté des Amis des Aveugles : http://www.amisdesaveugles.be/fr/entreprise-de-travail-adapte.html photo-ETA

Google Maps : la navigation hors-ligne arrive sur Android et iOS

Dépourvu d’un mode hors-ligne, Google Maps se dotera dès aujourd’hui d’une nouvelle fonctionnalité qui était attendue de pied ferme par la communauté. Désormais, les utilisateurs du service de navigation pourront télécharger des parties entières de cartes pour y accéder hors-ligne.

gmaps

“Google Maps était inutilisable dans de nombreux cas de figure, à cause d’une connexion limitée ou de l’absence totale de connexion” explique Amanda Bishop, Project Manager chez Google. “Désormais, les utilisateurs ne devront plus réaliser un screenshot pour s’assurer de pouvoir se repérer dans le cas où ils n’auraient plus accès au réseau.” Google vient en effet de déployer une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs du service de sauvegarder des parties entières de la carte pour pouvoir naviguer hors-ligne.

Bien sûr, certaines fonctionnalités ne sont plus accessibles une fois déconnecté du réseau. Il est par exemple impossible d’accéder aux notes laissées par les utilisateurs sur un établissement, ou d’utiliser les horaires en ligne des transports en commun. L’essentiel est néanmoins au rendez-vous, puisqu’une fois téléchargée, la carte donne accès à tout le réseau routier de la zone sélectionnée ainsi qu’aux principales informations relatives aux commerces et bâtiments administratifs. Selon Google, télécharger les cartes sur son smartphone permet même de réduire les temps de chargement une fois que l’on est connecté à la 3G ou à la 4G.

Très facile d’accès, la fonction de sauvegarde est accessible une fois une recherche effectuée au sein de l’appli Google Maps. L’utilisateur doit simplement cliquer sur “télécharger”, puis recentrer la carte pour choisir la zone qui lui convient le mieux, et attendre patiemment que la carte se télécharge sur son smartphone pour pouvoir y accéder hors-ligne.

Dans la pratique, cette fonctionnalité devrait être très pratique pour éviter les frais de roaming mais aussi et surtout pour pouvoir continuer à accéder aux données des cartes dans certaines zones reculées…

Actuellement en cours de déploiement sur le Play Store, la mise à jour devrait également atterrir sur l’iPhone “prochainement”.

Télécharger une carte hors connexion

Si vous vous rendez dans un pays où les données mobiles sont chères ou dans un endroit dépourvu de connexion Internet, vous pouvez enregistrer une carte sur votre appareil. Vous pourrez ainsi consulter cette carte hors connexion. Procédez comme suit :

  1. Assurez-vous que vous êtes bien connecté à Internet et à votre compte Google.
  2. Ouvrez l’application Google Maps maps.
  3. Recherchez un lieu (« Marseille », par exemple).
  4. En bas de l’écran, appuyez sur la barre avec le nom du lieu que vous recherchez.
  5. En haut à droite, appuyez sur le menu three vertical dots.
  6. Pour enregistrer la carte, sélectionnez Enregistrer la carte hors connexion. Puis suivez les instructions qui s’affichent à l’écran.
  7. Pour afficher votre carte hors connexion, consultez les instructions d’affichage des cartes enregistrées ci-dessous.

Remarque : La surface de la zone que vous pouvez télécharger est limitée à 50 km². Si vous tentez d’enregistrer une zone plus grande, vous êtes invité à faire un zoom avant afin de la réduire.

Afficher les cartes enregistrées

  1. Ouvrez l’application Google Maps maps.
  2. Appuyez sur le menu  > Vos adresses.
  3. Faites défiler la page jusqu’à la section « Cartes hors connexion », puis appuyez sur Tout afficher et gérer.

« Les souvenirs » en audiodescription au Cinéma Le Parc (Charleroi) le 20/11

LES AMIS DES AVEUGLES ET MALVOYANTS asbl, en collaboration avec L’ŒUVRE NATIONALE DES AVEUGLES, le Centre d’Action Laïque de Charleroi et Le Ciné Le Parc, ont le plaisir de vous inviterle vendredi 20 novembre 2015 à 13h30 à la projection du film

LES SOUVENIRS
avec audiodescription réalisée
par les Amis des Aveugles
(insertion de commentaires descriptifs)

Comédie dramatique française
réalisée par Jean-Paul Rouve
Avec Annie Cordy, Michel Blanc, Chantal Lauby…

1h31
Résumé: Romain a 23 ans. Il aimerait être écrivain mais, pour l’instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s’en foutre. Son colocataire a 24 ans. Il ne pense qu’à une chose : séduire une fille, n’importe laquelle et par tous les moyens. Sa grand-mère a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu’elle fait avec tous ces vieux. Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s’est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs…

Ouvert à taffiche-les-souvenirsous. Entrée gratuite. Salle accessible aux PMR.

AU CINEMA LE PARC, Rue de Montigny, 58 – 6000 CHARLEROI

Renseignements et réservation auprès de:
l’ONA au 02/241.65.68 – marie-anne.gerard@ona.be
Possibilité de prise en charge à la gare de Charleroi à 13h00 (sur réservation)

AWIPH – Modification du remboursement des aides individuelles

Un arrêté du Gouvernement wallon datant du 11 juin 2015 et entré en vigueur le 23 juillet 2015 modifie le remboursement par l’AWIPH des aides individuelles à l’intégration. Que prévoit la nouvelle réglementation ?

Le changement le plus important réside dans le remboursement des aides matérielles limité à 90 %. Ce qui induit une participation financière de 10 % pour la personne handicapée.

Pour les personnes qui bénéficient de l’intervention majorée (BIM) le remboursement s’effectuera à hauteur de 98 % du montant de la demande d’aide matérielle (soit une contribution de 2 % à charge de la personne handicapée). Une exception est prévue dans le cas d’une demande de chien guide : le remboursement reste de 100 % pour un montant forfaitaire de 5.000 €. L’AWIPH n’interviendra plus pour les demandes suivantes : les interphones, parlophones, vidéo-phones et accessoires, les téléphones filaires, téléphones sans fils, GSM et accessoires ou logiciels. Le montant du remboursement de certaines aides individuelles à l’intégration a été revu. Par exemple pour les smartphones, le remboursement est limité à 140 € HTVA.

matériel-adaptéPour consulter l’arrêté : https://www.awiph.be/pdf/integration/etre_autonome/aide_materielle/arrete_aide_materielle_11062015.pdf

L’Association Belge contre les Maladies Neuromusculaires (ABMM), l’Association Belge des Paralysés (ABP), la Ligue de la Sclérose en Plaques et l’Association Parkinson ont introduit au Conseil d’Etat un recours en annulation de l’arrêté du Gouvernement wallon du 11 juin 2015. Ces associations estiment que le Gouvernement wallon va à l’encontre de son objectif d’intégration et caractérise sa politique par un recul social important.

Intervention du Ministre Maxime Prévot au Palement de Wallonie le 28 octobre

Je tiens d’ailleurs à rappeler que ce Gouvernement, confronté – comme toutes les autorités publiques – à des efforts importants en termes d’économie, a souhaité exonérer le secteur du handicap de tout effort : 3 % de réduction sur les autres OIP sauf pour l’AWIPH. Plus que cela, nous avons même refinancé l’AWIPH avec près de 12 millions d’euros additionnels portant le budget total de l’aide des Wallons et des Wallonnes qui sont porteurs d’un handicap aujourd’hui à près de 680 millions d’euros par an. Donc, oui, la Wallonie continuera d’être attentive au sort de celles et ceux qui sont confrontés au handicap.

Par contre, il est vrai, conformément, d’ailleurs à ce qui figure dans la déclaration de politique régionale, que nous avons procédé à une évaluation à la suggestion de l’AWIPH et apporté quelques correctifs à une série de situations.

Pourquoi ? Parce que, d’une part, on doit constater qu’il y avait de plus en plus de demandes et une difficulté de maintenir une aide qui soit solidaire, sans dérapage budgétaire, et d’autre part, parce qu’il y a eu aussi des situations d’abus. C’est singulièrement le cas dans les aides destinées à adapter les logements où une enveloppe est disponible pour la personne handicapée et il est arrivé, dans des cas de plus en plus fréquents, que le comité de gestion de l’AWIPH doive déplorer soit une instrumentalisation de certaines entreprises qui profitent alors de la situation délicate des personnes handicapées en leur faisant réaliser des travaux au-delà de ce qui est nécessaire juste en leur disant : « Vous y avez droit ; l’enveloppe est là » ; et donc, l’argent qui est inopportunément injecté est celui que l’on ne sait pas adéquatement conserver pour aider ceux qui en ont le plus besoin.

Oui, il y aune par contributive de 2 % pour tous ceux qui sont BIM, OMNIO, c’est-à-dire la grande majorité des personnes qui émargent à l’AWIPH pour aussi responsabiliser et éviter de faire des travaux qui sont inutiles, dès lors qu’il y a une part contributive, aussi modeste soit elle, qui est demandée.

Deuxième illustration, il y a des aides qui n’étaient plus du tout opportunes. Antérieurement, par exemple, pour compenser le handicap de certaines personnes, on intervenait pour le financement de taques de cuisson à induction, parce qu’à l’époque, c’était plus cher que d’autres. Mais, aujourd’hui, c’est le type de plaques qui sont devenues un bien de consommation quasi courante et, donc, il n’y pas un surcoût majeur à assumer pour la personne handicapée.

Troisième élément, n’oublions pas que l’AWIPH a pour vocation à intervenir de manière subsidiaire. S’il y a déjà certaines aides qui existent ailleurs, il n’y a pas de raison de faire des doublons. C’est la raison pour laquelle, par exemple, nous avons supprimé les interventions pour les langes, dès lors que l’INAMI intervient et finance les langes. Mais, trop peu le savait et donc s’orientait systématiquement vers l’AWIPH alors qu’il y avait la possibilité de se tourner vers le pouvoir fédéral.

Monsieur le Président, mon temps étant écoulé, je vais conclure. Il y a eu de la concertation, puisque je rappelle que cela a été soumis à l’avis préalable du Conseil wallon de la personne handicapée, du comité de gestion de l’AWIPH, ainsi que du conseil d’avis sur les aides matérielles et individuelles. Bref, cela a été concerté et c’est parce que tous ces organes ont validé la proposition que j’ai signé l’arrêté, mais, plus que jamais, la Wallonie sera au rendez-vous des personnes porteuses d’un handicap.