9 octobre – Vernissage de l’exposition « l’ombre mise en lumière » – Musée Ianchelevici (La Louvière)

Avec le soutien des Amis des Aveugles, le Musée Ianchelevici (La Louvière) adapte, pour la première fois, une exposition temporaire : le grand public et les visiteurs déficients visuels pourront découvrir, sur un pied d’égalité, l’exposition exceptionnelle « L’ombre mise en lumière – De Cécile Douard à Bettina Rheims » du 10 octobre 2015 au 17 janvier 2016. Vernissage le 09 octobre 2015 à 19h.

Avec pour point de départ la vie et l’œuvre de Cécile Douard, le Musée Ianchelevici propose une exposition qui mêle patrimoine, expériences multi-sensorielles et art contemporain. Notre équipe bénéficie du soutien de la Ligue braille, de L’œuvre Nationale des Aveugles et de L’œuvre fédérale Les Amis des aveugles et Malvoyants, partenaire depuis 2010 du musée.

Leaffice-expos Amis des Aveugles ont  réalisé les audiodescriptions des œuvres présentées (équipe composée d’Alain Eyckerman, Geneviève Delwarte et Anne Nandrin). L’association a fourni également pour cet évènement des thermoformages réalisés par le centre de transcription adaptée et de précieux conseils dispensés par le service accompagnement en ce qui concerne l’ergonomie, l’aménagement du chemin de circulation et l’appropriation de l’espace  d’exposition par la guide du musée non-voyante.

Cécile Douard : Un regard retrouvé

L’exposition s’articule en 3 chapitres. La première partie est dédiée à Cécile Douard. Devenue aveugle à 33 ans, celle qui a peint le labeur des ouvrières boraines de la fin du XIXe s’est ensuite tournée vers la sculpture. Un parcours adapté, des maquettes, des audiodescriptions permettent au public mal ou non-voyant de découvrir des œuvres de cette artiste à l’occasion de visites thématiques. Le terril reproduit ici fera partie du parcours.

Douard Cécile, Le Terril, 1898

« La peinture représente des ramasseuses de charbon que dominent des wagonnets déversant de la pierraille et de la poussière. Le ciel est obscurci par les nuages de cendres, de fumées de ces berlines. Quelques éclaircies bleu ciel ou blanchâtres illuminent l’atmosphère lourde. L’artiste rend la scène par de petites touches de couleur gris-bleu ou rouge enflammé pour représenter les cailloux brûlés ou soufrés. Cette toile est la dernière peinte par l’artiste. »

Au-delà de l’ombre

Le second chapitre se partage en 2 espaces. Dans le 1er, tous les visiteurs sont à égalité puisque plongés dans le noir. Les sculptures s’y découvrent par le toucher. Dans le 2ème, sont présentées les œuvres d’Hedwige Goethals et Jérôme Delépine, peintres malvoyants. Leur pathologie explique parfois leur façon de peindre comme pour ce tableau exécuté par un artiste souffrant d’un glaucome (ayant une vision centrale).

Octave 2010 . Jérome Delepine

« Nous sommes attirés vers la partie centrale de la toile, par un halo lumineux. C’est un peu comme si vous observiez Octave au travers d’un œil de Judas. Dans ce disque, notre attention se porte directement sur le visage, le buste et les bras de ce petit garçon »…

Visions contemporaines

Enfin, le musée présente, au sein d’un troisième chapitre, des œuvres d’artistes actuels comme Bettina Rheims ou Sophie Calle… qui ont représenté des modèles aveugles, s’en sont inspirés ou ont imaginé des œuvres à leur intention. Ainsi une photo de Bettina Rheim.

Bettina Rheims. Au foyer de la maison de retraite Darnel, février 1992, Versailles

« A la gauche de l’homme agenouillé et devant lui, on voit une série de casiers carrés, chacun avec une serrure ronde (comme des consignes de salles de sport ou de musée). L’homme s’incline et tâtonne dans un casier dont la porte est grande ouverte à sa gauche. On se rend compte qu’il est déficient visuel car sa canne blanche est déposée sur le pavement »…

.

Infos pratiques :

Vernissage : 9 octobre à 19 heures au musée Ianchelevici

Deux visites sont organisées autour de cette exposition :
– Une axée sur le 1er chapitre et l’oeuvre de Cécile Douard, dont une avec Les Amis des aveugles le 5 novembre (renseignements : 065 40 31 00 ou s.sports-loisirs@amisdesaveugles.org)
– L’autre dédiée aux chapitres 2 et 3 décrits ci-dessus le 18 novembre

Des visites libres avec guide-audio ou en grands caractères ou des parcours guidés peuvent être organisés directement avec le Musée : contactez-nous. accueil@musee.ianchelevici.be ou par tél : 064 28 25 30 (Kimberley Parée)

Autours de l’exposition (sur réservation)

CINEMA

16.10.2015 – 20h – La nuit qu’on suppose de Benjamin Daoust. Projection audio-décrite. Cinéma Stuart, La Louvière – collaboration avec le Centre culturel. 18h – Visite
multi-sensorielle de l’exposition.

ACTIVITÉS OLFACTIVES / TACTILES
15>17.10.2015 – 11h > 18h – Le nez de Cyrano. Exposition olfactive.
Organisé par Les Amis des Aveugles.
30.10.2015 – Des seins pour aveugles. Elaboration de graffiti en braille dans l’espace public sous la conduite de l’artiste THE BLIND.

CONFÉRENCE
13.11.2015 – 18h30 – Cécile Douard, Un regard retrouvé.
Par Jeanne Vercheval-Vervoort.

LECTURE PUBLIQUE
22.11.2015 – 15h >16h – Impressions d’une seconde vie.
Lecture d’extraits de l’ouvrage de Cécile Douard
par Annie Rak et Roland Thibeau.

ACTIVITÉS “DIMANCHES GRATUITS”
Dim 1.11 et 6.12.2015 | 3.01.2016

ACTIVITÉS FAMILLES
Sam 24.10 et 21.11.2015 | 09/01.2016

 

Commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s